Aller au contenu principal

Les 780 taurillons français renvoyés d'Algérie ont été abattus

Près de 800 taurillons, renvoyés d'Algérie en France à la suite d'un imbroglio administratif, ont été abattus au cours du week-end dans l'Aveyron, a confirmé le 25 septembre le ministère de l'Agriculture à l'AFP.

Le troupeau était parti de Sète le 3 septembre en direction du port d'Alger, où il n'a jamais obtenu d'autorisation de débarquement des autorités algériennes et est resté plus de deux semaines. Selon les autorités françaises, une « difficulté d'interprétation » du statut sanitaire de trois animaux a causé le blocage. Les taurillons avaient été vaccinés contre la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR). Or des documents joints à leur certificat export portaient la mention « IBR positif », laissant croire à tort qu'ils étaient porteurs du virus, selon le ministère de l'Agriculture. À l'issue de « discussions infructueuses », la France a in fine décidé de faire revenir le bateau et d'abattre ces 780 animaux en vertu du protocole européen lié à la fièvre aphteuse. L'abattage a été décidé par précaution car les bêtes avaient été nourries au port d'Alger avec du foin produit en Algérie, pays non indemne de la fièvre aphteuse, explique-t-on au ministère.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière