Aller au contenu principal

L'entreprise Delor continue sur sa lancée avec un nouvel acteur

L'entreprise Delor est vendu à un nouvel acquéreur, Jérôme Reynier, mais continue dans sa lignée agricole.

L'entreprise Delor est vendu à un nouvel acquéreur, Jérôme Reynier, mais continue dans sa lignée agricole.
L'entreprise Delor est vendu à un nouvel acquéreur, Jérôme Reynier, mais continue dans sa lignée agricole.
© Marion Ghibaudo

Une histoire longue de soixante ans qui se confond avec celle de l'agriculture locale : l'entreprise Delor, implantée à Rieutort-de-Randon, ouvre donc un nouveau chapitre en 2023, puisqu'elle change de mains mais pas de vocation ni de nom. Jérémy Reynier, le repreneur, a lui-même une longue carrière dans l'agriculture. Et semblait donc parfait pour le rôle qui lui sera dévolu ici. « Je voulais devenir chef d'entreprise, c'était le bon moment et une bonne opportunité », a expliqué Jérémy Reynier, aux côtés d'Yves et Gilbert Delor. Si Gilbert prend sa retraite, son frère Yves, lui, continuera de s'occuper de la station-service.
En 1954, dans le paisible village de Rieutort-de-Randon, Vincent Delor, le papa d'Yves et Gilbert, répare des vélos et des motos. Bientôt, devenu agent Renault, il passe aux voitures et suite logique, ouvre une station-service. Station-service qui, à ce jour, continue de servir fidèlement les clients qui s'y arrêtent. Puis des voitures, Vincent Delor passe au matériel agricole, ajoutant une nouvelle corde à son arc. Une corde qui a participé du succès de son entreprise, en Lozère, l'agriculture étant un sujet fort prégnant. En 1991, le père prend une retraite bien méritée et transmet l'entreprise à ses deux fils, qui continuent de la faire fructifier. En 2001, la concession qui s'occupe du secteur agricole (vente de matériel neuf et d'occasion, équipement, entretien et réparation) s'installe dans de nouveaux locaux, toujours à Rieutort-de-Randon, dans la zone artisanale. Et Yves et Gilbert Delor continue de faire progresser l'entreprise, et desservent désormais une grande partie de la Lozère (en 2013, ils construisent un atelier et aménagent un magasin sur leur site de Langogne), et sont présents en Haute-Loire (en 2009, ils rachètent MultiMat sur le secteur de Langeac) et en Ardèche, grâce à leurs 24 salariés : l'entreprise affiche un chiffre d'affaires de neuf millions d'euros. Sur leurs sites, on trouve des tracteurs des marques Valtra, Merlo, Kuhn ou Krone, qui leur permet aussi de servir les nombreuses demandes de leur clientèle agricole.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière