Aller au contenu principal

Agri Emploi 23
L’emploi « clefs en mains » !

Le 19 mars dernier, le Groupement d'Employeurs Départemental AGRI EMPLOI 23 a tenu sa toute première assemblée générale à Chénérailles.

Thierry Jamot, Guy de Saint Vaury et Frédéric Bergeron.
Thierry Jamot, Guy de Saint Vaury et Frédéric Bergeron.
© D.R.
C'est suite à des enquêtes régionales sur l'emploi agricole qu'AGRI EMPLOI 23 a été créé le 1er février 2006. En effet, ces enquêtes faisaient ressortir un fort besoin en main d'œuvre lié à l'agrandissement des exploitations, et donc à la surcharge de travail et à la complexité grandissante des activités. Le Groupement d'Employeurs Départemental AGRI EMPLOI 23 répond à ces besoins, en permettant l'embauche d'un salarié à plusieurs sur un même secteur, et en déchargeant l'agriculteur de toutes les contraintes administratives.Cette assemblée générale fut l'occasion de revenir sur le bilan d'activité de cette première année d'existence. Guy de Saint Vaury, Président d'Agri Emploi 23, constate que la formule démontre son efficacité, puisqu'Agri Emploi 23 compte aujourd'hui 28 membres adhérents utilisateurs, et 12 salariés en CDI (Contrat à Durée Indéterminée), qui représentent quasiment 9 ETP (Equivalents Temps Plein). Lors de l'adhésion, une journée de formation est proposée à chaque nouvel adhérent afin de permettre de faire le point sur ses connaissances en matière de droit du travail, d'organisation d'une journée de travail avec un salarié, et de préparer le DUER (Document Unique d'Evaluation des Risques). En ce qui concerne le recrutement des salariés, Agri Emploi 23 travaille en collaboration avec tous les services de l'emploi : AREFA (Guichet Unique Emploi Agricole), ANPE, Mission Locale, MSA, DDTEFP. L'accroissement de l'activité d'Agri Emploi 23 amène à prévoir la formation de futurs salariés, afin de maintenir un nombre de candidats suffisant. Le Contrat de Professionnalisation (formation en alternance) peut permettre de pallier à ces difficultés de recrutement. Les salariés du Groupement, quant à eux, vont bénéficier de formations spécifiques et ainsi améliorer la qualité du service. Cette première année d'activité a permis la mise en route de la structure, il s'agit désormais pour Agri Emploi 23 de poursuivre ses efforts de promotion et de pérennisation de l'emploi agricole, en agissant efficacement pour le maintien d'un tissu rural dynamique.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière