Aller au contenu principal

Le tir de prélèvement en Lozère et Haute-Loire reste autorisé

La demande en référé suspension déposée par l'association animaliste One Voice pour suspendre l'arrêté de tir de prélèvement du loup en Lozère et Haute-Loire a été rejetée par le tribunal administratif de Nîmes mercredi 16 novembre.

La demande en référé suspension déposée par l'association animaliste One Voice pour suspendre l'arrêté de tir de prélèvement du loup en Lozère et Haute-Loire a été rejetée par le tribunal administratif de Nîmes mercredi 16 novembre.
La demande en référé suspension déposée par l'association animaliste One Voice pour suspendre l'arrêté de tir de prélèvement du loup en Lozère et Haute-Loire a été rejetée par le tribunal administratif de Nîmes mercredi 16 novembre.
© Marion Ghibaudo/Archive

L'arrêté autorisant le tir de prélèvement reste donc toujours en vigueur. Déposé le 7 novembre, ce référé suspension portait sur les effets immédiats de l'arrêté, et l'audience a eu lieu le 15 novembre. L'autorisation de tir de prélèvement avait été accordée pour un mois, sur trois communes, deux en Lozère, une en Haute-Loire. Là où la prédation a été la plus intense durant l'été 2022.
Une décision du tribunal qui satisfait les syndicats agricoles s'étant battus pour obtenir ce tir de prélèvement. « Heureusement pour l'avenir de l'agriculture, le tir de prélèvement reste autorisé malgré l'armada juridique déployée. La FDSEA et les JA se réjouissent de ce résultat même si le combat juridique risque de continuer. Maintenant que ce moyen de défense est conforté juridiquement, il faut prélever un prédateur. Les syndicats agricoles restent et resteront mobilisés face à ce lobbying, et [...] imposer leur vision fantasmée d'un retour à l'état sauvage ». Satisfecit aussi dans la classe politique lozérienne : « Je suis favorable à ces tirs de prélèvement qui, à l'heure actuelle, sont un moyen de réguler le loup et surtout de tenter de protéger les troupeaux » a pour sa part pointé la sénatrice Guylène Pantel, qui a souhaité remercier le préfet de Lozère pour « tout le travail de sécurisation effectué afin que cet arrêté reste valable »

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière