Aller au contenu principal

Clôture électrique permanente
Le système le plus fiable avec des points clés à respecter

La fiabilité, la facilité de pose, le coût… constituent autant d’atouts prouvant que la clôture électrique s’avère être le système le mieux adapté aux productions de notre département.

L’efficacité d’une clôture électrique repose, contrairement aux autres systèmes, sur le respect qu’inspire à l’animal la décharge électrique qu’il reçoit en touchant le fil. Sans danger pour l’homme et l’animal, ces décharges électriques, lui font craindre de renouveler le contact. C’est un principe qui est valable pour tous les animaux, qu’on veuille les garder ou les dissuader.

 

La conductibilité de vos fils de clôture
La conductibilité électrique et la solidité mécanique constituent des critères primordiaux de qualité de fil de clôture électrique. Pour des clôtures permanentes, on utilisera de préférence un fil en acier robuste avec une épaisse couche de zingage. Les fils plastifiés seront réservés aux systèmes mobiles. Seuls les fils bons conducteurs peuvent assurer un fonctionnement adéquat d’une longue clôture électrique. Si vous utilisez un fil d’acier de 2,5 mm de diamètre pour une clôture avec quatre fils, celle-ci peut atteindre, s’il n’y a pas de végétation, une longueur de 120 km, avec le même fil, avec seulement une rangée, la distance est réduite à 30 km ; avec un fil électro-plastique avec 6 conducteurs en acier de diamètre 0,20 mm, seuls 250 m de clôture sont possibles. En cas de végétation, ces données vont également être réduites. Pour choisir les fils conducteurs, seront donc pris en considération la longueur de la clôture et la végétation.

 

La prise de terre
La clôture électrique est un système en circuit fermé où passe le courant. Quand il est en contact avec l’animal et la végétation, il part dans le sol et doit retourner à l’appareil par l’intermédiaire des piquets de terre. Le sol, surtout s’il est sec, sablonneux ou pierreux, est un mauvais conducteur de courant. Faire une prise de terre de taille adéquate est donc essentiel pour que l’appareil puisse déployer toute sa puissance. Or, dans 80  des cas, les systèmes installés sont insuffisants. Une bonne prise de terre demande généralement 3 piquets de terre d’une hauteur de 1 à 2 m pour les électrificateurs sur secteur ou sur batterie ou bien 1 seul piquet pour les appareils transportables. Si le sol est trop sec ou sablonneux, l’utilisation de bentonite (argile colloïdale) permettra une bonne prise de terre. Un circuit fermé demande également de veiller à ce que toutes les jonctions soient bien vissées et non altérées avec l’utilisation de pièces galvanisées, la rouille étant un formidable isolant. GDS Creuse, à travers sa filiale Farago Creuse, vous propose un contrôle gratuit de votre prise de terre afin d’optimiser au maximum votre installation.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 11 avril 2014.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière