Aller au contenu principal

Le syndicalisme majoritaire précise ses positions

À quelques jours de l'examen du projet de loi AER au Parlement, les Jeunes agriculteurs, la FNSEA et Chambres d'agriculture France ont détaillé leurs positions respectives, assez proches sur le fond, malgré des divergences sur la forme.

À quelques jours de l'examen du projet de loi AER au Parlement, les Jeunes agriculteurs, la FNSEA et Chambres d'agriculture France ont détaillé leurs positions respectives, assez proches sur le fond, malgré des divergences sur la forme.
À quelques jours de l'examen du projet de loi AER au Parlement, les Jeunes agriculteurs, la FNSEA et Chambres d'agriculture France ont détaillé leurs positions respectives, assez proches sur le fond, malgré des divergences sur la forme.
© Emmanuel Baratte/Illustration

Le cadre fixé par le projet de loi AER (accélération des énergies renouvelables) sera-t-il suffisant pour que les Jeunes agriculteurs lèvent leur demande de moratoire sur l'agrivoltaïsme ? À l'approche d'une séance publique le 5 décembre à l'Assemblée nationale, le syndicat a précisé sa position, lors d'une table ronde le 23 novembre. Les JA se disent toujours « contre le photovoltaïsme au sol sur les zones Naf » (espaces naturels, agricoles et forestiers). « S'il y en a, c'est avec une définition stricte de l'agrivoltaïsme », a déclaré le président Arnaud Gaillot.
Deux mois plus tôt, les JA réclamaient « un moratoire sur l'agrivoltaïsme en France », que les panneaux solaires soient « strictement installés en priorité sur les terres déjà artificialisées ». Une position qui a permis de faire bouger les lignes, considère aujourd'hui Arnaud Gaillot. « Chez les JA, on n'a jamais été fermés à l'idée de l'agrivoltaïsme » qui peut être « une vraie opportunité sur des cultures pérennes », et en maraîchage « pas forcément un inconvénient ». La ligne rouge concerne plutôt des installations de 5 mètres de haut, 22 mètres de large, avec des céréales dessous, cite comme exemple le syndicat. Les JA réclament aussi un contrôle du projet dans la durée, permettant de garantir le maintien de l'activité agricole. Et de se distinguer de la Confédération paysanne, opposée au photovoltaïque sur les terres agricoles.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière