Aller au contenu principal

Le Sirha, symbole des enjeux et tendances alimentaires de demain

Du 18 au 23 janvier, le Sirha, salon de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation, a réuni 4 000 exposants et devait accueillir entre 150 000 et 180 000 visiteurs.

Du 18 au 23 janvier, le Sirha, salon de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation, a réuni 4 000 exposants et devait accueillir entre 150 000 et 180 000 visiteurs.
Du 18 au 23 janvier, le Sirha, salon de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation, a réuni 4 000 exposants et devait accueillir entre 150 000 et 180 000 visiteurs.
© Léa Rochon

Après une année blanche à cause de la Covid-19 et un report en 2021, la 21re édition du Sirha (le Salon international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation) aura marqué les esprits. « Nous sommes prêts à tout affronter après deux ans de crise sanitaire, donc la neige, la grève, ce ne sont que peu de chose », a même ironisé le directeur du salon, Luc Dubanchet, lors de la remise des prix des Sirha Innovation Awards le jeudi 19 janvier. Durant ces cinq jours de salon, les halles d'Eurexpo Lyon n'ont pas désempli et ont réuni plus de 4 000 exposants, 40 pays et des centaines de nouveautés. « La meilleure performance jamais réalisée », selon le directeur.

Le végétal, une filière qui a le vent en poupe
En déambulant dans les halles, difficile d'échapper à ces stands colorés. Depuis plusieurs années, les innovations et aliments végétaux font partie intégrante de l'offre du salon. Le numéro un français de la viande de porc, Cooperl, a profité du salon pour présenter sa gamme de protéines végétales. Baptisée la Tablée Végétale, cette dernière est composée de trois références (boulettes, pavé et saucisse) fabriquées à base de pois.
Au stand d'Happyvore, l'entreprise pionnière de l'innovation végétale made in France, les restaurateurs ne cachaient pas leur curiosité. Au menu : un plat respectant les codes du hamburger au poulet, mais 100 % végétal. Preuve du dynamisme du marché végétal, les jurys du Sirha Innovation Awards ont également mis à l'honneur le nouveau pois chiche vert de Bonduelle et les légumes fermentés bio frais non pasteurisés du Labo Dumoulin.

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière