Aller au contenu principal

Le RC Arpajon-Veinazès en route pour les 32es de finale à Ger

Le RCAV a validé son ticket qualificatif pour les phases finales. Jusqu'ici, les objectifs ont été remplis, mais les Arpajonnais ne se déplacent pas en Hautes-Pyrénées pour trier les brebis.

Prochain rendez-vous pour les Arpajonnais : dimanche, en terres pyrénéennes, contre l'Usep Ger-Séron-Bédail.
Prochain rendez-vous pour les Arpajonnais : dimanche, en terres pyrénéennes, contre l'Usep Ger-Séron-Bédail.
© RCAV

c'était l'objectif de la saison et il est atteint. En s'imposant voici 15 jours à Nègrepelisse (27 à 17), le rugby club Arpajon-Veinazès a confirmé sa cinquième place, se qualifiant ainsi pour les 32es de finale de la Fédérale 2. Dimanche, ils iront défier l'Usep Ger-Séron-Bédeil sur ses terres hautes-pyrénéennes(1).
"C'était l'objectif de la saison que de se qualifier, confirme le président Jean-Vincent Gauzentes,
que l'on finisse cinquièmes ou sixièmes. Avec Nicolas et Simon, nous étions d'accord là-dessus après avoir réussi notre maintien l'an dernier. Les coaches avaient travaillé afin de  préparer l'équipe pour cette année."

Un "coup à jouer"
Sur un précédent exercice où il a fallu intégrer beaucoup de jeunes, digérer des week-end à score parfois fleuve, le RCAV a tenu bon et s'est donné les moyens de construire. Nicolas Pinaud et Simon Fric avaient donc du pain sur la planche pour renforcer un groupe déjà de qualité, mais qui avait peut-être besoin de se rassurer.
"L'objectif premier est toujours d'abord de se maintenir et ensuite d'envisager la qualification,
rectifient les coaches. Après, dès le début de saison, nous avions des certitudes sur pas mal de points. On s'est dit entre nous qu'on avait peut-être quelque chose à jouer après avoir fait une bonne entame de saison, en allant chercher des points à l'extérieur, en gagnant contre Beaumont à la maison, équipe qui, finalement, finit deuxième de la poule..."
Reconnaissant toutefois qu'il y a eu "des faux-pas dans une saison avec son lot "de blessures ou d'absences", le RCAV était "toujours dans les clous" avec une différence notable par rapport à l'an dernier : "le nombre de points pris à l'extérieur et forcément, à la fin, ça compte". Pour autant, Nicolas Pinaud et Simon Fric savent très bien qu'Arpajon est à sa place.
Derrière une année de transition, le RCAV ne s'est pas non plus trompé dans son recrutement, en allant chercher des mecs sur des postes clés (avants, charnière...), créant en même temps "une concurrence qui s'est avérée bénéfique", et élevant "le niveau de jeu du groupe".
Dimanche, les Ciel et Blanc vont devoir encore franchir un cap en allant chercher la gagne dans les Hautes-Pyrénées, "face à une équipe qui nous ressemble, sur le nombre de victoires dans la saison, le nombre de points marqués..."
Cerise sur le gâteau, le RCAV n'a aucune pression pour le coup car il se déplace, "mais quand on gagne le droit d'être en barrage, ce n'est pas pour aller faire du tourisme", insistent les coaches. Depuis vendredi dernier, le groupe s'affaire à bien préparer son rendez-vous, ajoutant même un entraînement à cette préparation.
Le jeu en vaut vraiment la chandelle car en cas de victoire, "cela voudrait dire un match aller-retour derrière(2), et donc la possibilité de jouer encore une fois à La Vidalie" et de communier avec le public. Mais on n'en est pas encore là. Il faut d'abord gagner ce dimanche "car il y a une histoire à écrire pour ce groupe qui est encore jeune".

(1) Match à 15 heures.
(2) Le vainqueur du match rencontrera Cahors qui a fini premier de la poule... mais qui n'a pas battu Arpajon.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière