Aller au contenu principal

Le rapport divise la mission interministérielle

Dans son rapport, la mission interministérielle consacrée au chèque alimentaire énumère seize propositions, pour mettre en oeuvre un dispositif ciblant les produits végétaux. Mais les inspecteurs échouent à se mettre d'accord sur l'intérêt d'expérimenter ce dispositif.

Dans son rapport, la mission interministérielle consacrée au chèque alimentaire énumère seize propositions, pour mettre en oeuvre un dispositif ciblant les produits végétaux. Mais les inspecteurs échouent à se mettre d'accord sur l'intérêt d'expérimenter ce dispositif.
Dans son rapport, la mission interministérielle consacrée au chèque alimentaire énumère seize propositions, pour mettre en oeuvre un dispositif ciblant les produits végétaux. Mais les inspecteurs échouent à se mettre d'accord sur l'intérêt d'expérimenter ce dispositif.
© Laetitia Brémon - L'Eure agricole/Illustration

Il n'a pas encore été rendu public. Mais le rapport sur le chèque alimentation durable, commandé par le gouvernement à une mission composée du CGAAER (ministère de l'Agriculture), de l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) et de l'Inspection générale des finances (IGF) fait couler beaucoup d'encre. Ce rapport, consécutif à la loi climat d'août 2021, devait être rendu au gouvernement en début d'année.
D'après la synthèse du document qu'Agra Presse a pu consulter, la mission constate d'abord la limite du dispositif. Les auteurs estiment qu'« un seul instrument ne peut pas atteindre tous les objectifs » : c'est-à-dire à la fois répondre à la précarité alimentaire, et renforcer l'accès à une alimentation durable de qualité. D'ailleurs, si les membres de la mission « s'accordent sur les avantages et inconvénients » du dispositif examiné, ils « divergent sur les conclusions à tirer ». Le représentant du CGAAER préconise d'expérimenter le dispositif pendant trois ans, à niveau départemental, tandis que les membres de l'IGF et de l'IGAF estiment que cela n'en vaut pas la peine.

Les plus lus

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière