Aller au contenu principal

Le préfet se veut rassurant à la foire d’Allanche

Pour son premier déplacement officiel à Allanche, le préfet du Cantal a souhaité aller à la rencontre des éleveurs.

Le préfet Delage (en compagnie d'Alain Marleix) s’est longuement entretenu avec les éleveurs.
Le préfet Delage (en compagnie d'Alain Marleix) s’est longuement entretenu avec les éleveurs.
© B. P.
Invité par le maire, André Papon, le préfet du Cantal effectuait, jeudi 16 août, sa première visite officielle à Allanche. Cette date lui a permis en particulier de découvrir la foire, la première de la saison dans la “capitale” du Cézallier cantalien. La prochaine aura lieu le 7 septembre. Le centre-ville était très animé avec de nombreux stands et une foule importante d’autochtones et de touristes.
Le représentant de l’Etat s’est rendu dès son arrivée sur le champ de foire à la rencontre des éleveurs, avec à ses côtés et pour guide, Alain Marleix, secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants.
“Les indicateurs sont au vert”

Ce marché aux bestiaux s’est soldé par un très bon apport d’animaux de la part des agriculteurs  du secteur et la présence de plusieurs acheteurs. Le contexte actuel du commerce de la viande est bon, et cela s’est ressenti sur les prix, compris entre 14 francs le kilo et 16 francs pour certains animaux bien préparés. Tout est quasiment parti.
Malgré cela, les éleveurs laissent poindre leur inquiétude. Au fil des rencontres, Jean-François Delage a tenté de les rassurer sur les perspectives économiques du secteur, pris actuellement entre concentrations des grands opérateurs et baisse de la production. “Je veux dire aux éleveurs cantaliens de rester confiants, a insisté le préfet. Les indicateurs sont au vert pour que les prix du lait et de la viande repartent à la hausse. Il leur faut être présents pour conquérir les parts de marché et ne pas les abandonner aux pays exportateurs. Pour cela, ils ont l’avantage de pourvoir apporter toutes les garanties sanitaires et de qualité”.
Les prix tirés vers le haut

La baisse du cheptel laitier a des incidences sur l’offre laitière, mais également sur la viande, puisque les vaches de réformes constituent l’essentiel de la viande bœuf en France. Cette situation devrait donc profiter au système allaitant du Massif central et cantalien en particulier, et tirer les prix vers le haut.
MM. Delage et Marleix ont évoqué également avec leurs interlocuteurs le plan “bâtiment”, très important dans le Cantal pour la modernisation des exploitations. Après cette rencontre, le maire a conduit ses hôtes à la rencontre de sa commune.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière