Aller au contenu principal

Le pôle agri-alimentaire de Saint-Julien-des-Points a été inauguré

Vendredi 26 novembre, les élus locaux et du département, ainsi que le conseil départemental ont inauguré le pôle agri-alimentaire de Saint-Julien-des-Points.

Vendredi 26 novembre, les élus locaux et du département, ainsi que le conseil départemental ont inauguré le pôle agri-alimentaire de Saint-Julien-des-Points.
Vendredi 26 novembre, les élus locaux et du département, ainsi que le conseil départemental ont inauguré le pôle agri-alimentaire de Saint-Julien-des-Points.
© Conseil départemental

Après plus d’un an de travaux, le pôle agri-alimentaire de Saint-Julien-des-Points va pouvoir accueillir des producteurs locaux. « Le territoire du sud Lozère dispose désormais d’un outil structurant pour répondre aux besoins des éleveurs et producteurs pour pouvoir transformer leurs produits localement », s’est réjoui la présidente du conseil départemental, Sophie Pantel lors de l’inauguration. Porté par la communauté de communes des Cévennes-au-Mont-Lozère et le syndicat des hautes vallées cévenoles depuis 2017 et dont les travaux ont débuté en 2019, le projet a été accompagné par le conseil départemental dans le cadre de l’aide à l’immobilier d’entreprise, pour les équipements fixes (cloisons isothermes, froid industriel, plonges, rail de manutention, soit tout ce qui relève de la compétence de la communauté de communes), à hauteur de 30 000 €. La région accompagne aussi ce projet, notamment la partie de transformation agroalimentaire, dans le cadre du contrat agroviti stratégique, adopté par la région Occitanie en 2017 pour « des besoins d’investissement ponctuels des PME agroalimentaires ».
Le pôle agri-alimentaire compte quatre ateliers : une brasserie, un local pour la transformation de châtaignes, une partie pour l’abattage de volailles et de la découpe et transformation de viandes. Pour la présidente du conseil départemental, « ce pôle va permettre de développer de nouvelles filières et de structurer les filières existantes, toujours avec l’objectif de relocaliser l’agriculture et l’alimentation, et de créer de la valeur ajoutée sur le territoire. C’est aussi un outil grâce auquel des emplois directs et indirects seront confortés et développés ». Ce chantier, qui au total devrait coûter plus de 2,7 millions d’euros, va permettre à quatre productions différentes de venir transformer leurs produits sur place.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière