Aller au contenu principal

Le péril de la faim justifie les moyens

A Besançon, les agricultrices et agriculteurs du réseau FNSEA, réunis en congrès, ont martelé un message clair : pas de souveraineté alimentaire sans soutien.

Patrick Benezit à la tribune lors du congrès de la FNSEA.
Patrick Benezit à la tribune lors du congrès de la FNSEA.
© SC

Crise Covid et guerre en Ukraine ont largement alimenté les débats du congrès de la FNSEA, qui s'est déroulé la semaine dernière dans le Doubs. Outre les temps de recueillement organisés en hommage au peuple ukrainien, toutes les régions ont dit à quel point ces événements géopolitiques mettent en exergue la nécessité de produire, « pour nourrir mais pas à n'importe quel prix, ni dans n'importe quelles conditions ». « Après de nombreuses années de propositions, d'explications et de manifestations, nous avons enfin une loi qui inverse la construction du prix à la production en France. Individuellement ou collectivement, les agriculteurs doivent demander un prix qui colle à leurs coûts de production », a indiqué Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes. Et d'estimer qu'il faut parfois agir de manière plus musclée pour faire bouger les lignes : « on l'a fait récemment devant les centrales d'achat et les supermarchés. Avec la hausse des charges et les négociations commerciales rouvertes, il faudra peut-être y retourner. Ne lâchons pas une miette sur ce sujet ».

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière