Aller au contenu principal

SÉLECTION
Le Herd-Book Limousin perd des adhérents

L’Assemblée Générale de la section « Auvergne » du Herd-Book Limousin (HBL) s’est tenue le mercredi 10 avril, à Chaumont-le-Bourg dans le Puy-de-Dôme.

Groupe de vaches Limousines pâturant.
La section Auvergne demeure stable en nombre d'animaux inscrits malgré le contexte.
© Mélodie Comte

Réunis la semaine dernière à Chaumont-le-Bourg dans le Livradois puydômois, les adhérents de la section Auvergne du Herd-Book Limousin ont tiré un bilan mitigé de l'année 2023-2024. La décapitalisation bovine n'épargne pas la 5e race française même si « l'érosion a été contenue » précise l'organisme de sélection. Ce dernier comptait à la fin de la campagne 2022-2023, 1 337 numéros de cheptels, soit 32 de moins que la campagne précédente. Les arrêts d’adhésion sont au nombre de 73. « Les installations et les nouvelles adhésions n’arrivent en effet pas à compenser les cessations d’activité (départ à la retraite, première cause de démission), tandis que les autres causes d’arrêt, souvent économiques, arrivent au second plan. »

 

La section Auvergne en chiffres

Au sein de la section Auvergne, le Herd-Book dénombre 123 adhérents. « Un effectif en légère baisse par rapport à la précédente campagne » précise Benoît Souvignet, président de la section (éleveur à Villedieu-Cantal NDLR). La section compte en effet neuf démissions pour quatre nouvelles adhésions (Maxime Delort-15, le Gaec de la Reine des Prés-15, l’EARL Vigouroux Martial-43 et le Gaec des Arômes-63). Elle n'échappe pas à la tendance nationale. L'Auvergne reste toutefois la troisième région française en termes d'effectifs derrière la section Midi-Pyrénées qui conserve sa 1re place avec 200 adhérents et la Corrèze (169).

Le nombre de vaches suit logiquement cette baisse des adhésions. La section Auvergne compte 5 383 vaches cotisantes, un peu moins que la campagne précédente. Le taux de cotisations des vaches limousines est de 67 %. De même, le Herd-Book enregistre -14 % de certification de femelles tandis qu'il augmente de +9 % chez les mâles. D'après le Herd-Book, cette situation résulte du marché de la viande venu perturber « le marché des reproductrices » mais favoriser dans le même temps les ventes de reproducteurs mâles certifiés, en progression de 11 % au niveau national.

 

« Les élevages auvergnats progressent »

Benoît Souvignet, dont ce fût en tant que président de la section, la première assemblée générale, reste malgré tout « très positif »

« Je félicite les éleveurs pour ces chiffres encourageants qui placent la section (Auvergne NDLR) sur le devant de la scène et la font vivre au niveau national, malgré un contexte sanitaire et économique préoccupant. » - Benoît Souvignet

Les éleveurs limousins auvergnats ne cessent en effet de progresser. En 2023, ils ont apporté pas moins d'une cinquantaine de veaux à la Station, dont 16 ont été qualifiés Espoirs et 27 RJ (reproducteurs jeunes). Par ailleurs, les éleveurs originaires de la section se sont portés acquéreurs de 23 veaux à la Station de Lanaud, dont 11 Espoirs et 12 RJ. Bien que ces chiffres restent bien loin des plus gros apporteurs (Midi-Pyrénées et Pays de Loire) et acquéreurs (Pays de Loire et Haute-Vienne) de la station, les éleveurs auvergnats progressent. Les chiffres ci-dessus en témoignent certes, mais les évènements d'envergure, organisés au sein de la section régionale, aussi.

 

Concours national limousin 2023

Benoît Souvignet est revenu sur le Concours National Limousin organisé dans le cadre du Sommet de l’Élevage en 2023 et qui fut « très satisfaisant (...) pendant lequel la section a porté haut ses couleurs et a proposé un moment de convivialité apprécié par tous les éleveurs participants. Le Sommet de l’Élevage et l’accueil du Concours National Limousin tous les 3 ans au sein de la section est une chance pour la section Auvergne et une très belle occasion de présenter l’excellence des animaux qui y sont produits ».

Du côté des concours locaux, le président a évoqué le concours interrégional qui a eu lieu à Issoire (63) en octobre 2023 et qui se tiendra cette année à Saint-Flour (15), les 19 et 20 octobre prochains.

Lire aussi -> En Auvergne, ça roule pour la limousine

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière