Aller au contenu principal

Le Herd book Limousin adapte son offre de services

La campagne 2018-2019 du Herd Book Limousin a été marquée par la refonte de l’offre de services aux adhérents pour mieux s’adapter à leurs besoins. Et ce, dans un contexte toujours morose avec un nombre d’adhérents en recul.

© P. Dumont

Courant 2019, après consultation de ses adhérents, le Herd Book Limousin a mis en place un nouveau mode d’adhésion sous forme de deux packs « Certification » et « Expertise ». La grande majorité a choisi d’aller au-delà de la certification seule en choisissant le pack Expertise. Pour Jean-Marc Alibert, il faut voir là « la confiance des éleveurs envers nos techniciens que ce soit pour du tri de génisses, des conseils d’accouplements, le choix des veaux pour la Station Nationale de Qualification, et bien sûr le pointage adulte. » Pour autant, cette nouvelle organisation n’aura pas permis d’endiguer la baisse du nombre d’adhérents de 3 % cette année. Avec toujours pour première cause à ce recul, les cessations d’activité et les démissions de Bovins Croissance qui n’ont pu être compensées par les 52 nouvelles adhésions enregistrées. Conséquence de cette chute, le nombre de vaches cotisantes recule également de 1,4 % pour s’établir à 70 606. La certification continue de progresser mais dans une moindre mesure par rapport à la précédente campagne et uniquement pour les femelles (+2,4 % pour les femelles, -1,2 % pour les mâles). 589 veaux sont entrés à la Station Nationale de Qualification de Lanaud. 229 sont ressortis qualifiés Espoir et 218 RJ. Comme l’an passé, la quasi-totalité des RJ a trouvé preneur à une moyenne de 4 853 € le jour de mise en vente. Les veaux qualifiés Espoir se sont vendus à 76 % le jour de la vente à une moyenne de 3 155€, un chiffre en recul par rapport à l’an dernier. Du côté de la qualification, le nombre de femelles qualifiées RR et RRE repart à la hausse durant la campagne (2 833 RR contre 2 327 et 998 RRE contre 811) alors que les mâles RR VS sont en diminution (156 contre 178). Enfin, les exports se tassent également avec 2 326 pedigrees édités contre 2 373 en 2017/2018. Les principaux pays de destination sont européens : Espagne, Italie, Serbie, Hongrie,… Comme l’an passé, dans son rapport moral, Jean-Marc Alibert a appelé les adhérents du Herd Book à retisser les liens avec le grand public. « Ouvrir nos exploitations, aller à la rencontre du grand public, comme lors du dernier Concours National à Périgueux, est essentiel », a-t-il souligné.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière