Aller au contenu principal

Le Grand Parcours, infatigable sur l’Aubrac

Samedi 8 juin, ils seront à nouveau un bon millier au départ de Chaudes-Aigues pour participer à ce rendez-vous avec le sport et la convivialité du pays. 

Des coureurs au milieu de fleurs jaunes
Le sport et la convivialité pour découvrir un pays, l'Aubrac
© grand parcours

Marc Guibert et son équipe de bénévoles ne désarment pas depuis trois décennies pour se coller, sans ciller, au renouvellement chaque mois de juin du Grand Parcours. La 31e édition est prévue pour le samedi 8 juin prochain. Rendez-vous à Chaudes-Aigues, dans la cité thermale cantalienne pour le départ des différentes épreuves. Toute la particularité du Grand Parcours est finalement de s’adapter au plus grand nombre. Ceci dans une notion de qualité et non de quantité puisque pour les organisateurs, il ne s’agit pas de battre des records de participation. Ils aiment à se limiter à 800 voire 1 000 inscrits et pas davantage. Ce qui sera probablement encore le cas cette année. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et le resteront jusqu’au moment du départ pour prendre en compte les “hésitations” des locaux toujours enclins à jeter un dernier coup d’œil à la météo pour se décider.

    
Ici et pas ailleurs


Quoi qu’il en soit, pour le fondateur la philosophie reste la même : “amener avec ce que l’on a sur place à découvrir l’âme du territoire, ses identités qui font qu’ici   n’est pas ailleurs”. “Une approche culturo-sociale”, comme se plait à le rappeler Marc Guibert. Et, pour se rendre à l’évidence, il s’agira de quitter les berges du Remontalou et de la Truyère pour gagner le plateau de l’Aubrac et porter le regard sur ses paysages. Le décor est idéal et si le soleil est de la partie, alors... il n’y aura que du plaisir, pour marcher, courir ou pédaler.  
L’accueil se fera à partir de 7 heures sur le parking de la piscine.
Au programme, il y a la Rand’Aubrac ouverte aux marcheurs avec deux parcours de 17 et 27 kilomètres agrémentés de ravitaillement en musique. Dans ce cas nulle compétition. 
Les trails rassembleront les plus sportifs avec la Débonnaire de 17 kms et 300 mètres de dénivelé positif et l’Alto Braco pour 27 kms et un total de 850 mètres de dénivelé positif. L’Alto Braco compte pour le challenge d’Aubrac Au Cœur avec le trail des Jonquilles à Fournels en Lozère et le trail de la Truyère à Neuvéglise-sur-Truyère. Là, il ne faudra pas seulement contempler le paysage, mais aussi garder un œil sur le chrono.
L’objectif du challenge est de fédérer les associations locales dans le même but, celui de faire de la région un terrain de jeu pour les activités de pleine nature et les sports outdoor.   
Les vététistes, à VTT ou VTT-AE, pourront pousser jusqu’à Saint-Urcize avec 63 kms (1 250 mètres de dénivelé positif) de circuit en rive gauche du Bès via le puy de la Tuile et en rive droite par Recoule et la Chaldette pour le retour vers le Caldaguès.
Pour l’ambiance, il y aura du chant des fanfares, du jazz et du rock pour que tout le monde se retrouve dès la fin d’après-midi à nouveau à Chaudes-Aigues. 

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière