Aller au contenu principal

Le gouvernement veut éviter la panique des entreprises

Les entreprises en difficulté face à la hausse des prix de l’énergie ont désormais la possibilité de demander le report du paiement de leurs impôts et cotisations sociales. En outre, les fournisseurs d’électricité ont signé, sous l’égide de Bercy, une charte d’engagement en faveur des PME.

Les entreprises en difficulté face à la hausse des prix de l’énergie ont désormais la possibilité de demander le report du paiement de leurs impôts et cotisations sociales. En outre, les fournisseurs d’électricité ont signé, sous l’égide de Bercy, une charte d’engagement en faveur des PME.
Les entreprises en difficulté face à la hausse des prix de l’énergie ont désormais la possibilité de demander le report du paiement de leurs impôts et cotisations sociales. En outre, les fournisseurs d’électricité ont signé, sous l’égide de Bercy, une charte d’engagement en faveur des PME.
© V Marmuse – CAIA

Davantage d’aides et de solidarité entre les acteurs : le gouvernement enfonce le clou et tente toujours de rassurer les entreprises face à la crise énergétique. Une nouvelle série de mesures a été annoncée dans la journée du 3 janvier pour venir en aide aux chefs d’entreprise. Interrogée sur la situation des artisans boulangers, la Première ministre a ouvert le bal en annonçant dans la matinée sur France Info que les entreprises en difficulté face à la hausse de leur facture d’énergie peuvent désormais demander « un report du paiement de leurs impôts et de leurs cotisations sociales » afin de « passer ce moment difficile en termes de trésorerie ». Ces mesures concerneront les TPE-PME de tous les secteurs, a précisé le lendemain le ministère de l’Économie sur son site internet. Les services locaux de la direction générale des finances publiques ont été « invités à faire preuve de bienveillance envers les entreprises » qui rencontreraient des difficultés à respecter leurs obligations déclaratives ou de paiement en raison de la crise énergétique en accordant des « mesures ponctuelles de report ou d’étalement des échéances fiscales », précise un document transmis par Bercy à Agra presse. Ces mesures ne s’appliquent pas à la TVA, aux taxes annexes ni au reversement de prélèvement à la source. La demande d’une entreprise pour un délai de paiement des cotisations sociales est soumise à l’approbation de l’Urssaf.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière