Aller au contenu principal

Le gouvernement met la pression sur les prix

Industriels et distributeurs sont convoqués à Bercy pour « accélérer » les renégociations commerciales. Le gouvernement, qui veut également prolonger le « trimestre anti-inflation », espère voir une baisse des prix à la consommation d'ici septembre.

Industriels et distributeurs sont convoqués à Bercy pour « accélérer » les renégociations commerciales. Le gouvernement, qui veut également prolonger le « trimestre anti-inflation », espère voir une baisse des prix à la consommation d'ici septembre.
Industriels et distributeurs sont convoqués à Bercy pour « accélérer » les renégociations commerciales. Le gouvernement, qui veut également prolonger le « trimestre anti-inflation », espère voir une baisse des prix à la consommation d'ici septembre.
© Dominique Poilvet/Illustration

De Bercy à Matignon, les représentants de l'exécutif continuent d'appeler à la réouverture des négociations commerciales entre les distributeurs et les grands industriels ces dernières semaines. « Ma conviction est claire : chacun doit prendre sa part, les distributeurs peuvent agir sur leurs marges et les industriels accepter des renégociations, quand le cours des matières premières a baissé », a déclaré la Première ministre, Élisabeth Borne, lors de la présentation de la feuille de route gouvernementale et de l'agenda législatif le 26 avril. Avec le trimestre anti-inflation, la grande distribution a fourni des efforts sur ses marges, concédant des baisses de prix de 5 à 7 % sur les produits concernés. De plus, Bercy est en passe d'obtenir que les distributeurs acceptent de prolonger le dispositif au-delà de la date butoir initialement prévue le 15 juin. Côté industrie, le gouvernement compte sur la réouverture des contrats conclus au 1er mars pour répercuter la baisse des prix observée sur certains marchés de gros, comme les céréales. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire convoquera la semaine prochaine les représentants des industriels et des distributeurs pour « accélérer » les renégociations, a-t-il annoncé le 3 mai.
Alors que l'inflation des prix alimentaires semble légèrement ralentir - à 14,9 % en avril contre 15,9 % en mars selon les estimations de l'Insee - Emmanuel Macron a assuré que la situation sera difficile « jusqu'à la fin de l'été » sur les prix alimentaires dans une entrevue accordée aux lecteurs du journal Le Parisien. « Les fruits de ces négociations vont porter à l'été, et je peux, avec une certaine certitude, vous assurer qu'à la rentrée nous aurons une baisse visible des prix dans les rayons », a affirmé Olivia Grégoire dans l'émission « Questions politiques » (Radio France, Le Monde) le 30 avril. La ministre de tutelle de la grande distribution avait précédemment assuré que le gouvernement pourrait envisager une « taxation sur les industriels agroalimentaires » si ces derniers ne jouaient pas le jeu.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière