Aller au contenu principal

Le Farm bill protégera-t-il les producteurs ?

En cas de crise laitière, les États-Unis ont prévu une assurance marge. Toute la question est de savoir si les producteurs s’inscriront à ce programme.

© Michel Portier

Le nouveau Farm bill mis en place aux États-Unis pour la période 2014-2018 fait parler. Il ne comporte pas de mécanisme de régulation des marchés et permet a priori d’adoucir les chocs liés à la volatilité des prix. D’après Daniel-Mercier Gouin, professeur à Québec, la nouvelle Pac ne prévoit rien en cas de crise ; « avec le Farm bill, les États-Unis définissent clairement ce qu’est une crise et offrent une protection de marge aux producteurs. Mais sera-t-il efficace en cas de crise laitière et surtout permettra-t-il aux producteurs de mieux résister. » Ce programme est volontaire, la protection de base est gratuite. Il suffit de s’inscrire, moyennant une cotisation de 100 dollars pour bénéficier automatiquement d’une compensation, si la marge prix du lait-coût de d’alimentation (en moyenne sur deux mois) descend en dessous de 4 dollars par cent livres (équivalent en euros : 7 centimes le litre). Les producteurs peuvent souscrire une protection supplémentaire payante allant jusqu’à 13 centimes le litre.

La suite dans le Réveil Lozère, page 8, édition du 26 février 2015.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Qui est cet Oléronais qui alimente le Cantal en poissons ?

Originaire d’Oléron, ce poissonnier et traiteur de la mer a choisi la montagne pour exercer ses talents sur les marchés.…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière