Aller au contenu principal

FDSEA
Le duo Thierry Cubizolles / Philippe Chatain reconduit à la tête de la FDSEA

Le 11 mai, la FDSEA de Haute-Loire tenait un conseil d'administration électif. La nouvelle équipe se place
dans la continuité du travail entrepris.

Le nouveau bureau de la FDSEA de Haute-Loire élu le 11 mai 2021.
Le nouveau bureau de la FDSEA de Haute-Loire.
© HLP

Le 11 mai, le conseil d'administration de la FDSEA s'est réuni au Puy-en-Velay pour élire son nouveau président. Sans surprise, c'est Thierry Cubizolles qui a été réélu à la tête du syndicat agricole pour un mandat de 3 années. Pas de changement non plus concernant le poste de secrétaire général qui est de nouveau occupé par Philippe Chatain. Quant au bureau, il a quelque peu changé avec l'entrée de nouveaux membres ; Philippe Defay assume désormais la vice-présidence au côté de Claire Souveton. Nicolas Merle et Jean-François Pastourel occupent les missions de secrétaire général adjoint. Le bureau accueille aussi de nouveaux membres à l'image de Marie-France Dabert et de Julien Raveyre.

Un nouvel élan

À l'issue de cette élection, Thierry Cubizolles a fait part de sa satisfaction de repartir pour ses fonctions de président : "Je suis très heureux de la confiance que me porte le nouveau conseil d'administration. Ce dernier est assez renouvelé cette année, grâce à l'entrée de jeunes représentants cantonaux. Nous leur souhaitons une bonne intégration au sein de notre équipe. C'est une réelle satisfaction et c'est un nouvel élan pour la FDSEA".
Conscient que "l'agriculture avance", la FDSEA entend suivre ses évolutions ." De nouveaux agriculteurs qui développent d'autres productions arrivent sur notre territoire, et le bureau a bien l'intention d'aller à leur rencontre. Nous avons d'ailleurs intégré dans notre bureau Marie-France Dabert, productrice de plantes aromatiques et médicina-
les ; c'est un premier pas et nous comptons par la suite aller vers les apiculteurs, les maraîchers... D'autres productions qui font la richesse de notre territoire et de notre agriculture" indique le président.
La nouvelle équipe de la FDSEA souhaite attirer les jeunes dans ses rangs et cible pour cela les jeunes sortants du réseau JA : "Il revient à ces jeunes de nous faire part de leurs attentes pour que l'on puisse y répondre au sein de la FDSEA".

Les dossiers prioritaires

Thierry Cubizolles a identifié les nombreux dossiers sur lesquels l'équipe FDSEA va devoir travailler en priorité. C'est notamment le cas du combat sur les prix jugé "éminemment urgent" par le responsable agricole : "C'est un dossier porté par la FRSEA et JA Aura mais aussi par la FNSEA. On attend à présent des avancées en la matière par le biais d'Egalim 2 ; une proposition de loi sera prochainement en discussion à l'Assemblée Nationale. Et notre rôle est de continuer à faire du lobbying syndical auprès de nos élus départementaux. Il ne faut surtout rien lâcher sur ce dossier car nous ne voulons pas que Egalim 2 accouche d'une souris !".
L'autre dossier important et encore en cours de finalisation, c'est la réforme de la PAC qui mobilise depuis des mois la FDSEA dans l'objectif "de défendre au mieux les productions de la Haute-Loire au sein de la PAC et faire en sorte qu'aucun agriculteur ne se sente léser en matière d'aides".
Un gros travail a été conduit sur la proposition de zones vulnérables et nous allons désormais entrer dans une phase de consultation publique dans laquelle la FDSEA demandera aux agriculteurs de participer activement. Sur ce dossier, "Nous avons réussi avec les services de la Chambre d'agriculture à faire exclure de nombreuses communes qui avaient été proposées".
Le syndicat garde une vigilance particulière sur le fléau "campagnols" en incitant les agriculteurs à traiter : "tout est mis en œuvre pour limiter ce fléau et faire en sorte que des prises en charge de traitement soit proposées".
En matière de changement climatique, Thierry Cubizolles cite l'enjeu de l'eau avec une volonté de montrer tout l'intérêt de stocker de l'eau sur nos exploitations. Il signale aussi l'enjeu du foncier avec la nécessité de restructurer "de façon raisonnée" par l'entente entre voisins.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière