Aller au contenu principal

Le dossier de la RN 88 doit avancer, selon les élus locaux

La question de la RN 88, vieux serpent de mer en Lozère, revient sur le devant de la scène en 2022.

La question de la RN 88, vieux serpent de mer en Lozère, revient sur le devant de la scène en 2022.
La question de la RN 88, vieux serpent de mer en Lozère, revient sur le devant de la scène en 2022.
© Marion Ghibaudo/Archives

Le 10 février, Thierry Julier, président de la CCI, Francis Chabalier, président de la communauté de communes du Haut-Allier, et Sophie Pantel, présidente du département se sont réunis à Mende, dans les locaux de la CCI, pour organiser une conférence de presse sur le sujet, avec un seul leitmotiv : « l’unanimité ». « Ce contournement est un vrai besoin, a rappelé Thierry Julier, président de la chambre de commerce et d’industrie. L’enjeu est important pour aérer la ville, pour le développement économique et pour le foncier ».
Les trois élus, par cette conférence de presse, voulait principalement afficher leur accord sur le dossier de la RN 88. Après de nombreuses années de blocage où rien ne s’est passé sur le dossier, du moins dans la partie lozérienne, un nouveau projet de contournement vient d’être transmis aux services concernés, par la Dreal Occitanie. « Il y a eu une première phase de concertation, en 2015, avec enquête publique, où il était proposé de choisir différents tronçons pour ce contournement ». Désormais, la Dreal est revenu auprès des services compétents pour affirmer le choix du tronçon et des travaux envisagés. Ce dossier, d’après les élus, propose un tracé avec « deux viaducs qui traversent l’Allier », et des accès à la ville de Langogne avec la construction de giratoires. Le contournement de la ville de Langogne devrait se faire grâce à une fois une voie, contrairement au souhait communément exprimé de la construction d’un deux fois deux voies. Cependant, la porte n’est pas complètement fermée à cette proposition, puisqu’une marge de manoeuvre est laissée pour son aménagement futur. « C’est ce qui nous rend optimiste, même si ce n’est pas l’idéal pour le moment », ont souligné les élus.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière