Aller au contenu principal

Le relais cantonal sanitaire creusois
Le délégué cantonal de GDS Creuse, un maillon important du dispositif sanitaire creusois

En santé animale, les données évoluent rapidement avec un impact collectif majeur. Le relais privilégié que représente le délégué cantonal de GDS Creuse montre son importance dans notre dispositif sanitaire départemental.

La rénovation de l’organisation sanitaire française, initiée avec les États généraux du sanitaire depuis début 2010, s’avérait être une nécessité du fait des évolutions des élevages, des éleveurs et de leur environnement. Cependant, le trépied historique, administration (DDCSPP), vétérinaires, éleveurs (GDS) doit être maintenu comme socle de l’évolution de la surveillance sanitaire. Dans un contexte difficile pour les éleveurs, l’action sanitaire collective s’avère encore plus indispensable aujourd’hui.

Le délégué cantonal de GDS Creuse, un relais d’information privilégié Une des missions du délégué cantonal est de remonter les besoins et d’assurer le relais d’information entre GDS Creuse et le terrain concernant des problématiques ou autres demandes particulières propres à une zone, une production ou un type d’élevage. Afin de mener à bien cette mission, le délégué reçoit une information trimestrielle lui permettant d’avoir un bilan des actions réalisées sur la période et des évènements à venir. Également, dans un souci de faire évoluer les actions de GDS Creuse en adéquation avec les besoins des éleveurs, une sollicitation, par le biais d’un questionnaire, est demandée à l’ensemble des délégués afin d’être en adéquation avec les nécessités du « terrain ». De plus, suite à la rédaction d’un article par semaine, publié dans la Creuse agricole et rurale, sur www.pleinchamps.com et sur le site www.gdscreuse.fr, GDS Creuse peut transmettre chaque semaine par courriel l’article à toute personne en faisant la demande. Pour cela, il suffit de nous communiquer par courriel à gds23@reseaugds.com votre adresse de messagerie. Par ailleurs, le délégué cantonal joue un rôle primordial dans le cadre de la commission protection animale car, en tant qu’acteur de terrain, il a connaissance des problèmes que peuvent rencontrer certains éleveurs. GDS Creuse peut ainsi intervenir rapidement, le délégué cantonal représente donc un des interlocuteurs privilégiés.

[...]

La suite est à lire dans La Creuse agricole et rurale du 24 juin 2011

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière