Aller au contenu principal

Le Conseil général engage d’importants travaux dans cinq collèges

Le Conseil général va investir 16,7 millions d’euros à d’importants travaux de restructuration dans cinq collèges d’Aurillac, Saint-Flour, Mauriac et Riom-ès-Montagnes.

Une rentrée scolaire sous le signe des travaux pour les élus du Département, réunis au collège Blaise-Pascal de Saint-Flour.
Une rentrée scolaire sous le signe des travaux pour les élus du Département, réunis au collège Blaise-Pascal de Saint-Flour.
© L'Union du Cantal
Ce n’était pas une rentrée politique, mais plutôt une rentrée scolaire pour le Conseil général en ce jeudi 14 septembre. Le président du Conseil général, Vincent Descœur, visitait ce jour-là le chantier à peine commencé du collège Blaise-Pascal à Saint-Flour, dans lequel la collectivité a décidé d’investir 8,9 millions d’euros. Malgré un entretien régulier, plusieurs établissements méritaient en effet une remise aux normes en profondeur et d’être modernisés. Ce sera le cas pour cinq d’entre eux à Aurillac, Mauriac, Riom-ès-Montagnes et Saint-Flour. Un programme lourd qui faisait dire la semaine dernière à Maryse Savouret, inspectrice d’Académie : “Ces efforts permettent de donner des conditions modernes d’enseignement aux jeunes Cantaliens, qui n’auront pas à rougir d’avoir fait leurs études dans le département”.

Les priorités
La plus importante opération concerne le collège Blaise-Pascal à Saint-Flour avec la remise aux normes globale des installations et des locaux, la rénovation qualitative des bâtiments, des espaces et de l’outil pédagogique. Le chantier devrait s’étaler sur 36 mois à partir de cet automne, sans interruption des cours, mais en profitant au mieux des périodes de vacances. Le collège sanflorain avait besoin d’un sérieux lifting, a reconnu le président Descoeur : “Nous nous précipitons à son chevet pour une intervention de fond”. Deuxième priorité, le collège Jeanne de la Treilhe à Aurillac bénéficiera d’une enveloppe de 5,1 millions d’euros sur les deux prochaines années. Il y est question d’améliorer la sécurité, les espaces pédagogiques, le logement, la vie scolaire et d’assurer la maintenance du patrimoine bâti et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, un point sur lequel le Conseil général veut mettre l’accent dans tous les établissements.

“La concertation prime dans chaque projet”
Toujours dans la cité géraldienne, 1 million d’euros sont alloués à la création d’un escalier de secours, la remise en état de la toiture et le remplacement des menuiseries extérieures du collège Jules-Ferry. Des travaux portant sur la sécurité concernent également les collèges du Méridien à Mauriac et Georges-Bataille à Riom-ès-Montagnes, avec une enveloppe budgétaire allouée de 1,7 millions d’euros. En plus de ces opérations prioritaires qui mobiliseront au final pas moins de 16,7 millions d’euros, le Conseil général réaffirme son plan de modernisation pluriannuel (2004/2010) avec environ 1,4 million d’euros par an (1 383 000 euros au titre de 2006). “La concertation prime dans chaque projet avec le corps enseignant et les différentes directions”, a fait part M. Descoeur.


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

le journal "L'UNION du Cantal"
"journal L'Union du Cantal"
journal L'Union du Cantal
lunion.cantal@wanadoo.fr


LEGENDE photo :

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Jeune sur un simulateur de conduite d'engin agricole
Quel est ce nouvel outil pédagogique qui va entrer à la MFR de Marcolès ?

Vu à Aurillac, lors du Forum de l’orientation et des métiers, le simulateur d’engins agricoles a fait l’unanimité. La MFR de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière