Aller au contenu principal

Le congrès de la FNO à l'automne et à Limoges

Michèle Boudoin, présidente de la fédération nationale ovine, a présenté les points forts du prochain congrès le 17 juin, lors d'une conférence de presse à la ferme.

Une délégation de la FNO conduite par Michèle Boudoin était chez Jean-François Dubaud, président de la FDO 87, pour parler du prochain congrès.
Une délégation de la FNO conduite par Michèle Boudoin était chez Jean-François Dubaud, président de la FDO 87, pour parler du prochain congrès.
© NP

Jeudi 17 juin, Jean-François Dubaud, président de la FDO 87, accueillait une délégation de la FNO, dont la présidente Michèle Boudoin, sur son exploitation à La Bazeuge en Haute-Vienne. L'objectif : annoncer la tenue du congrès de la FNO le 7 septembre à Limoges, la veille du salon Tech-Ovin qui se déroulera à Bellac les 8 et 9 septembre. Son thème : « Adaptation de l'élevage aux enjeux socio-économiques en étant attentif au contexte géopolitique ».
« Le congrès de la FNO s'est déplacé à l'automne sur décision du conseil d'administration pour se dissocier des autres congrès organisés au printemps et aussi pour capter plus facilement les politiques », explique Michèle Boudoin. Et puis, « c'est important pour nous, les membres de la FNO, de nous retrouver dans un moment apaisé. On a fait les récoltes, on a passé l'été, on y voit plus clair », ajoute-t-elle.
« En 2020, nous avons eu très peur à Pâques, quand la sortie des agneaux était menacée. La réactivité de la filière a permis d'éviter le pire », rappelle Michèle Boudoin, soulignant que « malgré cette tension, les prix à la production ont été corrects et continuent de se maintenir ». Elle évoque la baisse actuelle des disponibilités en agneaux en France et un peu partout dans le monde, ou encore la hausse de matières premières dédiées à l'alimentation qui risque d'impacter les coûts de production. La question du Brexit, qui n'est toujours pas tranchée, demande également d'être vigilant, d'autant plus que le Royaume-Uni signe des traités avec des pays extérieurs qui pourraient être dangereux pour le marché ovin au sein de l'Union européenne...
Lors du congrès, toutes ces questions et bien d'autres seront évoquées.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière