Aller au contenu principal

Elevage
Le concours départemental aubrac annulé

En raison de la sécheresse, le syndicat aubrac a décidé d´annuler son concours départemental. En revanche, le syndicat des éleveurs cantaliens se félicite de l´aide accordée à ses adhérents
par le Conseil général.

© JPG
Prévu les 27 et 28 septembre à Massiac, pour la première fois hors de la zone traditionnelle, le concours départemental de la race aubrac a été annulé et reporté dans cette même ville à l´année prochaine. La décision a été prise début août à l´unanimité par le conseil d´administration du syndicat des éleveurs.
La raison essentielle reste la sécheresse avec un surplus de travail pour nourrir les bêtes et trouver du fourrage. "La motivation n´y est pas, avoue Michel Bos, président du syndicat départemental.

Sécheresse : problèmes à venir

Sans revenir sur les détails de cet été trop chaud et trop sec, Michel Bos s´inquiète des conséquences à venir pour les éleveurs. Gilles Tardieu, membre du syndicat installé en troupeau mixte à Sebeuge d´Andelat, enregistre une perte de 50 kg par jeune animal. Depuis juillet, les aubrac sont nourries et les veaux sevrés pour "économiser" les mères déjà en gestation. "Les problèmes sont devant nous, lorsque nous allons descendre les cheptels des estives et que nous allons peser les veaux. Il y aura également des problèmes sur les vaches gestantes ou encore sur la vente des reproducteurs…", analyse M. Bos. Toujours selon lui : "Les annonces du gouvernement nous ont desservis. J´ai peur qu´il y ait des déceptions".

Une aide accrue du Conseil général

Dans le cadre du plan triennal d´aide à l´agriculture, le Conseil général du Cantal vient de voter une enveloppe de 55 000 euros au syndicat départemental des éleveurs aubrac. La race représente sur le Cantal environ 20 000 mères. "C´est une reconnaissance du travail des éleveurs", se félicite Michel Bos.
Jusqu´à présent, le syndicat bénéficiait d´une aide au fonctionnement de 10 000 euros. En collaboration?avec?l´Upra,?les 45 000 euros supplémentaires vont servir à l´amélioration génétique de la race à travers différents soutiens directs aux éleveurs.

Pour plus d´informations, lire l´Union agricole et rurale du mercredi 10 septembre 2003.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière