Aller au contenu principal

Le Civam Empreinte à nouveau récompensé

Le Civam Empreinte a de nouveau été sélectionné pour être soutenu lors du second appel à projet de la fondation Daniel et Nina Carasso.

Le Civam Empreinte a de nouveau été sélectionné pour être soutenu lors du second appel à projet de la fondation Daniel et Nina Carasso.
Le Civam Empreinte a de nouveau été sélectionné pour être soutenu lors du second appel à projet de la fondation Daniel et Nina Carasso.
© Gilles Ehrmann/Illustration

Le Civam Empreinte a été créé en 2007 avec l'objectif de rassembler éleveurs et bergers souhaitant développer leurs connaissances sur le pâturage des milieux semi-naturels, la conduite du troupeau, la commercialisation, etc. Pour développer ces savoirs, le Civam réunit régulièrement ses adhérents sur les fermes, où des échanges de points de vue ont lieu. À cheval sur l'Aveyron, l'Héraut, le Gard et la Lozère, ce réseau compte plus d'une vingtaine d'adhérents dans les quatre départements.

Diffuser largement
des connaissances
Le premier appel à projet annuel de la Fondation Daniel et Nina Carasso date de 2020. Déjà, à l'époque, le Civam Empreinte avait été l'un des lauréats du programme, leur permettant de financer en partie leur projet de diffusion des connaissances. Désormais, alors que l'appel à projet est entré dans sa troisième et dernière année, le Civam Empreinte est de nouveau mis en lumière au titre de la sélection de la seconde année. Ce qui leur permet de poursuivre leur objectif de « redonner vie à l'élevage pastoral ». Les adhérents du Civam constatent, depuis quelques années, la perte de savoirs et savoir-faire liés à l'élevage pastoral, un type d'élevage traditionnel inscrit dans l'histoire des causses et des Cévennes. Cependant, des bergers et éleveurs souhaitent renouer avec cette tradition du pastoralisme, inscrite dans le temps long ; et pour mieux comprendre les traditions, les échanges sont importants, histoire de redonner vie à ces coutumes. Le Civam Empreinte intervient pour accompagner les envies de ces bergers et éleveurs, et aider à diffuser plus largement les connaissances vers des éleveurs, des jeunes en apprentissage ou en cours d'installation.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière