Aller au contenu principal

Le CGAAER estime nécessaire de s’intéresser aux bioressources aquatiques

Le CGAAER (Conseil général de l’agriculture) vient de publier un rapport sur le développement de la bioéconomie « bleue », dans lequel il estime nécessaire de s’intéresser aux bioressources aquatiques. Au cours de cette mission, commandée par le ministère de l’Agriculture, il a évalué trois gisements de matières premières valorisables : les coproduits des poissons de mer et de pisciculture, les coproduits des coquillages et mollusques, et les algues. Les coproduits de poissons représentent 190 000 tonnes, valorisés principalement en alimentation animale, mais les auteurs du rapport considèrent « qu’un équilibre entre valorisations basiques et à forte valeur ajoutée va s’établir, avec progression de ces dernières ». Ces coproduits renferment des protéines à haute valeur nutritive, des omégas 3, des vitamines, des antioxydants, des minéraux. Sur les 160 000 tonnes de coproduits des coquillages et mollusques, 30 à 40 000 tonnes sont réellement disponibles et peuvent être valorisées en engrais, alimentation animale, traitement de l’eau. Le gisement français des algues quant à lui est très en deçà des perspectives du marché, qui sont très vastes du fait de la diversité génétique et de celle des usages. Les coûts de récolte des macro-algues sont faibles, et les rendements des micro-algues peuvent atteindre cent tonnes par hectares et par an.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière