Aller au contenu principal

Le casse-croûte à toute heure dans un cadre sympathique

Les premiers “Cafés cass’croûte” voient le jour dans quatre communes. Une nouvelle philosophie de l’accueil touristique est née.

Bruno Faure, président du CDT et les lauréats, lors de la remise des prix du concours “Café Cass’croûte” au Rétro, à Salers.
Bruno Faure, président du CDT et les lauréats, lors de la remise des prix du concours “Café Cass’croûte” au Rétro, à Salers.
© L'Union du Cantal
Les touristes -et les Cantaliens- qui se plaignent de ne pouvoir déjeuner après 14 heures sont légion. Pour pallier cette lacune, le Comité départemental de tourisme (CDT) entend impulser une nouvelle dynamique. Pour encourager les initiatives privées, il a lancé en janvier un concours visant les propriétaires et gérants des cafés installés dans les communes rurales (-5000 habitants). Pour intégrer le réseau de la marque “Café cass’croûte”, inventée par le CDT, les dossiers doivent répondre à quelques engagements. Parmi ceux-ci, le premier critère est évidemment de pouvoir se restaurer “sur le pouce” à toute heure, mais en proposant prioritairement à la clientèle des produits de terroir. En outre, l’établissement candidat doit assurer des animations thématiques ; créer un espace permanent d’informations touristiques ; transmettre des données de fréquentation à l’Observatoire départemental du tourisme... “Il doit aussi proposer un cadre agréable à la clientèle, sortant des modèles standards et aseptisés”, insiste Bruno Faure, président du CDT.

Une enveloppe de 36 000 euros
Et c’est précisément pour aider celles et ceux qui veulent se lancer dans des travaux d’aménagement et/ou de décoration que le Conseil général a constitué une enveloppe de 36 000 euros, issue du Fonds d’aide à l’innovation. Dès janvier, un appel à candidature était lancé. 45 demandes de dossier ont été enregistrées ; 17 candidats se sont lancés dans le concours de sélection ; quatre étaient retenus en juillet. Le jury chargé d’examiner les dossiers a été particulièrement attentif à l’intérêt manifesté par le candidat, l’originalité du projet, la qualité des aménagements programmés et naturellement la viabilité du projet. Heureux hasard, c’est à Salers, où le président du Conseil général et le président du CDT avaient conjointement lancé l’idée des Cafés cass’croûte en novembre 2005, que le premier prix a été attribué. Il revient à Jean-Charles Bancarel, du café “le Rétro”. Ce spécialiste du bourriol va investir 60 000 euros dans une décoration à l’esprit “montagne” ; il touchera 11 700 euros d’aides.

Quatre premiers lauréats
Sandrine Boucharinc de la “Maison Boucharinc” à Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues proposera dans son café-épicerie -outre les casse-croûte- des cours de dessins et une initiation au croquis. Elle sera aidée à hauteur de 11 300 euros sur 29 000 euros d’investissement prévus. Virginie et Stéphane Serre de l’Alta-Terra (Lavigerie ouvriront les équipements qui servent habituellement aux chambres d’hôtes aux randonneurs venus casse-croûter : hammam, sauna, bains chauds, etc. Il toucheront 6 800 euros d’aides sur 17 440 euros qui restent à investir. Enfin, Daniel Oubatti du “Daniel’s” de Vic-sur-Cère proposera des casse-croûtes inédits, comme des sandwiches au magret de canard et pain bis. Il recevra 6 200 euros sur les 15 900 euros d’investissement programmés. L’opération qui devrait être reconduite en 2007devrait avoir pour principal atout de donner des idées, à bien d’autres...

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière