Aller au contenu principal

Le budget départemental 2021 a été voté

Vendredi 18 décembre 2020, le conseil départemental était réuni pour voter le budget primitif 2021. Un budget de 152, 7 millions d'euros a été approuvé à 21 voix pour et 5 abstentions, et qui a été décrit comme « ambitieux, sincère et soutenable ».

Vendredi 18 décembre 2020, le conseil départemental était réuni pour voter le budget primitif 2021. Un budget de 152, 7 millions d'euros a été approuvé à 21 voix pour et 5 abstentions, et qui a été décrit comme « ambitieux, sincère et soutenable ».
Vendredi 18 décembre 2020, le conseil départemental était réuni pour voter le budget primitif 2021. Un budget de 152, 7 millions d'euros a été approuvé à 21 voix pour et 5 abstentions, et qui a été décrit comme « ambitieux, sincère et soutenable ».
© Marion Ghibaudo

« Ce budget devrait nous permettre de faire face aux défis liés à cette période inédite », a souligné Sophie Pantel, la présidente du département dans son discours d'introduction de session.
La présidente du département a par ailleurs assuré que tous les rapports présentés en commission organique cette semaine (pour préparer le vote), ont reçu un avis favorable. « Tout ceci est rendu possible par la rigueur de gestion dont nous faisons preuve depuis six ans maintenant », a noté Sophie Pantel.
Le budget primitif 2021 se décline en deux parties : 45 millions d'euros pour l'investissement et 107,7 millions d'euros pour le fonctionnement. Au total, le budget 2021 devrait être en légère hausse par rapport à 2020 (103,7 millions d'euros de fonctionnement et 45,3 millions d'euros en investissement cette année).
Un rapport de la Cour des comptes, publié le 15 décembre, a rappelé que la crise de la Covid-19 pèserait certainement sur les finances des collectivités territoriales. Selon ce rapport, « les départements seront les plus sévèrement fragilisés en raison de la nature de leurs recettes et de l'accélération des dépenses sociales générée par la crise ».
Le conseil départemental s'est par ailleurs félicité que « la section de fonctionnement est maîtrisée et que le département se désendette depuis 2015, dans un contexte plus contraint ». Une dette départementale qui représentait 47,9 millions d'euros en 2015 et 36,4 millions d'euros en 2020.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière