Aller au contenu principal

Le barème des prix des maïs a été voté

La Commission départementale d’indemnisation des dégâts de gibier s’est réunie le 26 janvier dernier pour fixer le barème des prix des maïs et du tournesol.

Dégâts constatés en 2015.
Dégâts constatés en 2015.
© HC

La Commission départementale d’indemnisation des dégâts de gibier s’est réunie afin de déterminer le barème des cultures de maïs et du tournesol applicable sur le département de la Creuse pour la campagne 2016-2017. Ainsi les prix des denrées en cas de dégâts de gibier ont été votés comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

Culture Rappel 2015 2016 Commission Nationale d’indemnisation du 10/01/17 Décision de la Commission départementale
Creuse Minimum Maximum
Maïs grain 12,00 euros/q 10,10 euros/q 12,50 euros/q 12,00 euros/q
Maïs ensilage 2,50 euros/q 2,30 euros/q 2,70 euros/q 2,60 euros/q
Tournesol 36,00 euros/q 32,50 euros/q 34,90 euros/q 34,00 euros/q
Betterave à sucre 2,63 euros/q 2,63 euros/q 2,63 euros/q

Le maïs ensilage correspond à un maïs exprimé en matière verte à 30 % de matière sèche. Pour le tournesol oléique, le prix du contrat géo-référencé est à prendre en compte lorsqu’il existe.
Culture biologique autoconsommation : sous réserve de la fourniture des justificatifs nécessaires demandés en agriculture biologique, une majoration de 20 % sera pratiquée sur le tarif des denrées sinistrées prévues au présent barème sous réserve que l’exploitant justifie avoir du racheter une denrée autoconsommée en quantité égale de la même culture sinistrée.

Rappel
Les contrats d’achat de récoltes qui visent à commercialiser une production déjà réalisée relèvent de la stricte application du barème.
Les cultures sous contrat (conventionnelle ou agriculture biologique) devront vérifier les conditions suivantes, afin de pouvoir bénéficier, le cas échéant, d’une indemnisation supérieure au tarif du barème :
- Fourniture d’un contrat écrit signé à l’époque du semis, ou à défaut, à une date proche,
- Fourniture d’un plan de référence cadastrale ou îlot PAC afin de permettre la vérification par l’estimateur,
- Descriptif de la semence utilisée et l’itinéraire cultural éventuel,
- Fourniture du cahier des charges,
- Justificatif du prix d’achat de la récolte et du volume sous contrat,
- Fourniture des justificatifs AB pour les cultures biologiques
Règlement sur production d’une facture acquittée.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière