Aller au contenu principal

Forêt
L’avenir de la forêt limousine se décide aujourd’hui

La forêt limousine est à maturité. Des questions se posent sur son devenir. Le 23 mai, des réponses ont été apportées lors d’une table-ronde organisée par le Syndicat des Forestiers Privés du Limousin (SFPL) à l’occasion de son assemblée générale.

De droite à gauche : Henri Plauche Gillon (FPF), Marc Horvat (Région Limousin), Philippe Piveteau (Scieries Farges), Christian Ribes (Boislim), Lionel Say (CFBL), le député Jean-Pierre Audy et Olivier Bertrand, président de SFPL.
De droite à gauche : Henri Plauche Gillon (FPF), Marc Horvat (Région Limousin), Philippe Piveteau (Scieries Farges), Christian Ribes (Boislim), Lionel Say (CFBL), le député Jean-Pierre Audy et Olivier Bertrand, président de SFPL.
© P. Dumont

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale et jusqu’en 1999, le Fonds Forestier National a aidé la filière bois à se développer en France. Grâce à cette action, la forêt limousine est actuellement le second secteur économique de la région. Un secteur à la croisée des chemins. En effet, le peuplement forestier régional est arrivé à maturité. Les choix qui sont faits aujourd’hui en matière de reboisement notamment, conditionnent l’avenir de la forêt limousine. En outre, les évolutions réglementaires, techniques et environnementales bouleversent la donne. Pour évoquer la situation, le SFPL a convié les acteurs de la filière à une table ronde à l’issue de son assemblée générale. Sous un titre fédérateur, « construisons ensemble l’avenir de la forêt en Limousin », le débat devait permettre de répondre à trois questions. Quelle stratégie pour pérenniser la ressource ? Quelle position par rapport à la transition énergétique ? Quel avenir pour la filière dans un contexte mondial ? Pour y répondre, des invités du secteur forestier : Christian Ribes, président de Boislim (interprofession), Philippe Piveteau, dirigeant de la Scierie Farges, Lionel Say de la coopérative CFBL, Henri Plauche-Gillon, président de Forestiers Privés de France mais aussi des élus : Marc Horvat, conseiller régional délégué à la filière Bois et Jean-Pierre Audy, député européen.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 30 mai 2014.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière