Aller au contenu principal

À l’aube d’une nouvelle flambée de l’aliment

Le conflit russo-ukrainien fait craindre aux filières animales une aggravation de la flambée de l’aliment du bétail, déjà au plus haut depuis plus d’un an. Ces pays sont aussi un débouché précieux pour certaines productions spécialisées comme la génétique avicole.

Le conflit russo-ukrainien fait craindre aux filières animales une aggravation de la flambée de l’aliment du bétail, déjà au plus haut depuis plus d’un an. Ces pays sont aussi un débouché précieux pour certaines productions spécialisées comme la génétique avicole.
Le conflit russo-ukrainien fait craindre aux filières animales une aggravation de la flambée de l’aliment du bétail, déjà au plus haut depuis plus d’un an. Ces pays sont aussi un débouché précieux pour certaines productions spécialisées comme la génétique avicole.
© François d’Alteroche/Illustration

« Nous sommes tous très inquiets pour l’élevage », confie à Agra Presse François Gibon, directeur général de la Fédération du négoce agricole (FNA), à l’issue d’une réunion d’urgence sur la crise ukrainienne autour du ministre de l’Agriculture le 25 février. Pour le seul aliment porcin, confirme le Snia (fabricants d’aliment), la hausse des prix des céréales le jeudi 24 février a fait bondir le prix de 20 € la tonne sur un jour, par rapport à un prix précédemment aux alentours de 330 € la tonne. « Ce conflit vient renchérir des cours déjà élevés, en fragilisant la rentabilité de l’élevage », confirme Stéphane Radet, directeur du Snia, rappelant le contexte haussier des dix-huit derniers mois. Une situation dont il faudra, prévient-il, « tenir compte dans les coûts de production des élevages ».

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière