Aller au contenu principal

L’association Paroles gabales poursuit sur sa lancée

Mercredi 30 novembre, l’association Paroles gabales a organisé son assemblée générale. L’occasion pour le bureau de revenir sur les actions de 2022, et notamment leur événement phare : la fête des pâturages.

Mercredi 30 novembre, l’association Paroles gabales a organisé son assemblée générale. L’occasion pour le bureau de revenir sur les actions de 2022, et notamment leur événement phare : la fête des pâturages.
Mercredi 30 novembre, l’association Paroles gabales a organisé son assemblée générale. L’occasion pour le bureau de revenir sur les actions de 2022, et notamment leur événement phare : la fête des pâturages.
© Marion Ghibaudo

Année élective pour l’association qui a reconduit son bureau et son président, Jean-Claude Mayrand, pour un nouveau mandat de trois ans. Cette petite association, qui a pour objectif de promouvoir les savoir-faire agricoles lozériens, et qui existe depuis près de vingt ans, a pris une place incontournable dans le calendrier événementiel lozérien. Attendue chaque année, la fête des pâturages reste la fête agricole de l’été, mêlant locaux et touristes dans une joyeuse ambiance, où la découverte des produits locaux est essentielle.
Après deux années sous Covid-19, qui a obligé les organisateurs a annulé la fête, ils ont poussé un ouf de soulagement en 2022 : tout était revenu à la normale, et le public, au rendez-vous. Près de 5 000 personnes se sont pressées à la Garde (commune d’Albaret-Sainte-Marie), le dernier week-end de juillet.
Pour 2023, l’association laisse encore planer le mystère sur l’endroit où aura lieu la fête, mais le président a indiqué « que les dernières décisions sont en train d’être prises, et nous hésitons entre deux ou trois sites ». Le lieu de rendez-vous sera dévoilé courant 2023, a promis Jean-Claude Mayrand. « Avant tout, je tiens à remercier l’engagement des élus lozériens à nos côtés pour que la fête ait lieu en 2022, mais surtout, je tiens à dire un énorme merci à nos bénévoles, qui donnent beaucoup de leur temps : que ce soit pour l’organisation de la fête des pâturages ou des autres événements qui ont eu lieu durant l’année, ou pour faire vivre l’association, ils ont toujours répondu présents ». Manière de rappeler que tous les adhérents de l’association sont des bénévoles engagés. « Et surtout, que l’on conserve cette bonne ambiance et cette belle solidarité aussi longtemps que possible ! »

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière