Aller au contenu principal

L’association française d’agroforesterie veut changer d’échelle

L’association française d’agroforesterie a lancé mi-novembre la campagne de financement « 1 jour, 1 agriculteur, 1 territoire » avec son fonds Af-ter, espérant doubler le nombre de projets financés chaque année par plus de mécénat.

L’association française d’agroforesterie a lancé mi-novembre la campagne de financement « 1 jour, 1 agriculteur, 1 territoire » avec son fonds Af-ter, espérant doubler le nombre de projets financés chaque année par plus de mécénat.
L’association française d’agroforesterie a lancé mi-novembre la campagne de financement « 1 jour, 1 agriculteur, 1 territoire » avec son fonds Af-ter, espérant doubler le nombre de projets financés chaque année par plus de mécénat.
© Christian Gloria

« Changer d’échelle », c’est l’espoir de Fabien Balaguer, agronome et directeur de l’association française d’agroforesterie. Chaque année, explique-t-il, son association reçoit environ mille demandes de la part d’agriculteurs pour financer leurs projets, et en sélectionne entre 250 et 300. « La demande est croissante, et on sait qu’on va exploser les compteurs », prévoit Fabien Balaguer.
Avec cette nouvelle campagne, intitulée « 1 jour, 1 agriculteur, 1 territoire », l’association souhaite attirer des financements suffisants vers son fonds Af-ter pour doubler sa capacité d’accompagnement, et atteindre au moins 500 projets par an. « L’ambition est d’aller recruter de nouveaux financeurs, tout en conservant la possibilité pour chacun de soutenir à la carte un projet qui lui correspond », explique-t-il.
Créée en 2007, l’association et ses douze salariés revendiquent l’aide de noms connus : Air France, Ecocert, Garnier (L’Oréal), la Poste, Franprix ou Léa Nature ont tous contribué à financer des programmes ou projets sur mesure. « Ce sont des structures qui sont intéressées par l’agriculture durable, la biodiversité, ou la ruralité. Le carbone n’est pas forcément la première clé d’entrée », confie Fabien Balaguer.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière