Aller au contenu principal

L’agroforesterie et la haie en discussions à Meyrueix

Vendredi 2 juin, l’Afahc Occitanie s’est retrouvée à Meyrueix pour deux jours de séminaire. C’est un réseau valorisant l’arbre et la haie champêtre dont le Copage Lozère fait partie depuis 2021.

Vendredi 2 juin, l’Afahc Occitanie s’est retrouvée à Meyrueix pour deux jours de séminaire. C’est un réseau valorisant l’arbre et la haie champêtre dont le Copage Lozère fait partie depuis 2021.
Vendredi 2 juin, l’Afahc Occitanie s’est retrouvée à Meyrueix pour deux jours de séminaire. C’est un réseau valorisant l’arbre et la haie champêtre dont le Copage Lozère fait partie depuis 2021.
© Afahc Occitanie

L’Afahc Occitanie a été créée en 2009, découlant du réseau national, Afac-agroforesterie. Ce dernier, lancé en 2007, permet de mieux mutualiser le travail effectué dans les territoires, en faveur de l’arbre hors-forêt. Le réseau Afac est aujourd’hui composé d’une association nationale tête de réseau, de cinq Afac régionales et de plus de 260 organisations membres engagées pour promouvoir, accompagner et mettre en œuvre des politiques globales de développement de l’arbre hors-forêt sur tous les territoires. À travers le projet associatif du réseau Afac, ces structures portent l’ambition de soutenir la résilience des territoires et d’accompagner les transformations de l’agriculture en atteignant un haut niveau de services environnementaux et productifs rendus par les arbres. L’objectif premier étant de « promouvoir, accompagner et mettre en œuvre des politiques globales de développement de l’arbre et de la haie dans tous les territoires, avec une triple approche agricole, environnementale et de développement territorial ».
L’Afac-Agroforesteries est reconnue Onvar (organisme national à vocation agricole et rurale) pour la programmation 2022-2027. « La haie est une solution simple, performante, à la hauteur des attentes sociétales pour répondre aux enjeux de transition agro-écologique, de lutte contre l’effondrement de la biodiversité, de résilience face à la crise climatique et de création d’emploi dans les territoires ruraux », notent les fondateurs de l’association.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière