Aller au contenu principal

La session viande bovine fait étape dans le Cantal

Une trentaine de jeunes éleveurs d’une quinzaine de départements a été accueillie à Trielle (15) pour la session nationale viande bovine de JA.

La ferme de Trielle a servi de camp de base à la session nationale.
La ferme de Trielle a servi de camp de base à la session nationale.
© Patricia Olivieri

Même si le cadre automnal de la ferme de Trielle, perchée à 1 090 m au-dessus de la vallée ensoleillée de la Cère, était la semaine dernière magnifique, les jeunes éleveurs réunis pour la session nationale viande bovine de JA n’ont guère eu l’occasion de s’attarder sur les paysages, au vu du programme chargé que leur responsable, le Cantalien Jérôme Pitot, éleveur de charolaises à Andelat, leur avait réservé pour ces trois jours de travaux conduits au pas de charge. Et c’est un autre responsable cantalien, Bruno Dufayet, président de la FNB, qui est venu faire un point sur le déploiement de la démarche Éleveur & Engagé. Une démarche dont les retombées se font ressentir depuis plusieurs mois sur le département via l’engagement de la coopérative Altitude à travers ses contrats avec les enseignes Carrefour et Casino.

Plan de filière : « Pas de compromis a minima »
« On attend vraiment une montée en puissance d’Éleveur & Engagé, une démarche citée en exemple par Emmanuel Macron lors de son discours de Rungis sur les États généraux », rappelle Mathieu Théron, responsable du groupe viande des JA 15 et éleveur de limousines à Roannes-Saint-Mary. Et si les grandes enseignes nationales de la distribution ont aujourd’hui quasiment toutes signé, reste « à convaincre les franchisés et indépendants d’emboîter le pas ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1437, du 7 décembre 2017, en page 7.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière