Aller au contenu principal

Portes ouvertes Domagri
La semence certifiée : clé de la réussite des cultures

Lors de ses portes ouvertes le 15 juin dernier, Domagri a proposé aux agriculteurs de mieux connaître la filière semences et l’intérêt des semences certifiées.

Les céréales bénéficient d’une traçabilité avantageuse pour tous les acteurs de la filière. Ici la parcelle d’essais blé lors des portes ouvertes.
Les céréales bénéficient d’une traçabilité avantageuse pour tous les acteurs de la filière. Ici la parcelle d’essais blé lors des portes ouvertes.
© Auvergne Agricole
Les visiteurs ont pu tester leurs connaissances avec un questionnaire dynamique de Domagri sur les semences certifiées, réalisé avec ses partenaires, le GNIS* et Syngenta. Les exploitants ont donc pu comparer les avantages de la semence certifiée avec la semence de ferme.
En fait, la semence certifiée apporte une sécurité en terme de qualité : pureté spécifique et germination, application du traitement de semences homogène et bien dosé. Elle a également des avantages agronomiques (sécurité de levée, production en adéquation avec les attentes des filières) et elle procure l’assurance de pérenniser la recherche.
Michel Delsuc, président de Domagri, met en évidence les atouts départementaux sur ce sujet : “La production de semences est un des créneaux de valorisation de Domagri, en parallèle de la Graine au Pain, Danone, CQC** et Limaclub. Ce sont près de 100 producteurs qui valorisent ainsi leur savoir-faire sur plus de 1000 ha. De plus, Domagri donne ainsi accès à ses adhérents au progrès génétique en les approvisionnant en semences certifiées. La traçabilité des semences (voir encadré ci-contre) ajoute aussi une garantie au produit fini à travers les contrats de production pour nos clients”.
La présentation s’est achevée avec un rappel sous forme de quizz de l’importance des ma-ladies et des ravageurs. Les semences certifiées permettent d’anticiper plusieurs des problèmes dus à ceux-ci.

*Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
** Céréales Qualité Certifiée

 

La semence certifiée dans le Puy-de-Dôme

En 2006, selon le GNIS, il y avait dans notre département : 5005 ha de multiplication, 518 agriculteurs-multiplicateurs, 19 établissements qui ont placé des contrats. Dans le détail : 3874 ha de maïs et sorgho, 829 ha de céréales à paille, 223 ha de semences potagères, 39 ha de pommes de terre, 22 ha d’oléagineux et 18 ha de semences fourragères et gazon. Domagri est particulièrement active avec 98 producteurs et 35 variétés produites sur 1002 ha en 2007 en blé, orge d’hiver et de printemps, triticale, seigle, avoine et lentille. Les surfaces Domagri en multiplication ont augmentée de 5,2% par rapport à 2006. La récolte 2006 représentait 45 730 quintaux.

 

Zoom sur...

La traçabilité des semences dans la filière céréales

Selon le GNIS, la traçabilité, c’est la possibilité de suivre un produit aux différents stades de sa production, de sa transformation et de sa commercialisation. En effet, à partir de supports d’information de référence, les professionnels relais (sélectionneur, semencier, agriculteur multiplicateur, production, distributeur, agriculteur, collecteur, transformateur) sont aptes à répondre aux attentes des industriels et finalement des consommateurs (identité, pureté variétale, qualité, diversité, régularité de présentation, goût). Le ministère de l’agriculture notamment est garant du respect de la réglementation et du travail de chacun. La traçabilité est concrétisée sous la forme de documents clés transmis entre les professionnels, tels que des certificats.

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière