Aller au contenu principal

Interview
« La sélection bovine est au cœur du métier d'éleveur  »

Clément Mazet, président de Conseil Élevage bovin viande et vice-président de l'EDE 63, revient sur l'intérêt des services proposés aux éleveurs dans la conduite de leur troupeau.  

Clément Mazet vient d’être élu vice-président de l’EDE 63 cumulant ainsi avec sa fonction de président de Conseil Élevage bovin viande.
Clément Mazet vient d’être élu vice-président de l’EDE 63 cumulant ainsi avec sa fonction de président de Conseil Élevage bovin viande.
© DR

À tout juste 29 ans, Clément Mazet vient d'être élu vice-président de l'EDE 63 cumulant ainsi avec sa fonction de président de Conseil Élevage bovin viande. Installé au sein du Gaec Garde-Mazet-Chaffraix à Condat-en-Combrailles depuis 2015, le jeune, hors-cadre familial, passionné de génétique bovine, entend bien œuvrer à mettre la sélection à la portée de tous.


La sélection est-elle réellement indispensable aux troupeaux de bovins allaitants ?
« Sans la sélection génétique, nous n'aurions pas les animaux que nous élevons actuellement. Elle a permis de faire un tri entre les bovins et d'améliorer leur productivité. Suivant les races, le développement squelettique, la facilité de vêlage ou encore la rusticité ont été préservés et/ou accentués pour nous permettre, à nous éleveurs, d'avoir des animaux répondant à nos critères et conditions d'élevage et à la demande du marché. La génétique a un impact non négligeable sur les exploitations, aujourd'hui encore plus qu'hier ! Un animal valorisant difficilement une ration ou l'herbe de montagne et ayant besoin de soins vétérinaires réguliers est un gouffre financier. À travers la sélection génétique, l'éleveur peut privilégier les animaux valorisant les kilos ingérés permettant ainsi de produire, certes des kilos de viandes, mais aussi de la qualité. La génétique est au cœur du métier d'éleveur. »


La sélection requiert cependant une certaine connaissance et des outils appropriés ?
« La sélection génétique et le suivi de troupeau de façon générale sont à la portée de tous les éleveurs grâce aux services de l'EDE 63. Le Conseil Élevage Bovin Viande offre la possibilité de faire du contrôle de performances dans lequel les éleveurs retrouvent les index d'accouplement permettant d'évaluer les animaux. À ce jour, 150 éleveurs adhèrent à ce service pour plus de 600 suivis. Le Conseil Élevage Bovin Viande, contrairement aux idées reçues, n'est pas réservé uniquement aux éleveurs engagés en contrôle de performances. Il offre également des conseils variés, adaptés à tous les éleveurs allaitants du département, en matière de conduite du troupeau, d’alimentation et fourrages, de suivis technico-économiques et administratifs. La force de l'EDE 63 est également dans son objectivité : le conseiller n'a rien à vendre ! »


Quelle est la dernière actualité du service Conseil Élevage Bovin Viande ?
« Le test de gestation vient d'être lancé et répond bien aux besoins des éleveurs. Avec une simple prise de sang, 28 jours après la saillie, nous pouvons savoir si la vache est gestante ou non. Moins onéreux que l'échographie (environ 5€), ce test vient en complément et, encore une fois, il n'est pas réservé aux seuls sélectionneurs ! Il peut aussi être utilisé par les éleveurs qui ne font pas d'échographie. À l'échelle de l'exploitation, ce test permet d’améliorer les résultats de reproduction, en particulier les vaches improductives. »

 

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière