Aller au contenu principal

La sécheresse rapproche les agriculteurs du Cantal et de la Mayenne

Tout le monde a en mémoire le cortège de tracteurs mayennais venus en 2003 livrer du foin aux agriculteurs cantaliens. Trois ans après, Cantal et Mayenne se jumellent.

Les agriculteurs avec des élus de la Mayenne dont le député Yannick Favennec et le président du Conseil général, Jean Arthuis.
Les agriculteurs avec des élus de la Mayenne dont le député Yannick Favennec et le président du Conseil général, Jean Arthuis.
© L'Union du Cantal
Une cinquantaine d’agriculteurs cantaliens, emmenés par la FDSEA et les Jeunes agriculteurs, ont effectué un déplacement en Mayenne les 29 et 30 août pour signer avec les responsables syndicaux de ce département une charte de jumelage. Elle vient formaliser les relations d’échanges qu’entretiennent les agriculteurs de ces deux départements depuis l’été 2003 : à l’époque, les Mayennais avaient organisé un convoi de tracteurs pour amener du fourrage aux agriculteurs cantaliens sinistrés par la sécheresse. Un geste de solidarité spectaculaire, qui reste dans les mémoires, même si les quantités ainsi acheminées étaient symboliques (300 tonnes). “Un geste symbolique, mais important car il a permis d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les difficultés que nous avions à ce moment-là pour trouver du fourrage et surtout le faire acheminer”, souligne Patrick Escure, président de la FDSEA du Cantal.

Un geste symbolique qui a débloqué la situation
“La situation s’est d’ailleurs considérablement débloquée après leur venue puisque nous avons ensuite bénéficié du concours de la SNCF et de l’armée”, poursuit-il. Et puis, au-delà du symbole, les contacts entre les deux FDSEA ont permis de faire jouer la solidarité pour mobiliser d’importantes quantités de fourrage. En Mayenne, les agriculteurs cantaliens ont visité la Codema, coopérative de déshydratation qui leur avait fourni en 2003 quelque 4 000 tonnes d’aliments déshydratés, ainsi qu’un centre de retraitement d’ordures ménagères qui produit le biogaz et alimente en énergie la Codema. Ils ont ensuite découvert le Lactopôle (musée du lait) de Lactalis à Laval avant une réunion de travail à la Chambre d’agriculture de la Mayenne qui a permis d’échanger avec les responsables professionnels de ce département (notamment sur la politique laitière).

Multiplier les échanges
En fin de journée, la délégation à été reçue à l’Hôtel du département par Jean Arthuis, président du Conseil général de la Mayenne. Puis, en soirée, un repas de gala a rassemblé plus de 500 personnes, qui ont pu en fin de repas déguster les fromages d’Auvergne emmenés par les Cantaliens (des produits offerts par Les Fromageries occitanes).C’est là que les présidents des deux FDSEA (Patrick Escure et Claude Charon), le président des JA de Mayenne et le représentant des JA du Cantal (Jean-Marc Crespin) ont signé la charte de jumelage, paraphée également par le représentant du Conseil général de Mayenne, en présence de Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA (qui est originaire du Cantal et habite en Mayenne). En se promettant de multiplier les échanges entre les deux départements. Logés dans des familles d’accueil, les Cantaliens ont été reçus le lendemain par le maire de Laval, François d’Aubert, qui a proposé au Cantal d’être l’invité d’honneur du grand marché de Noël 2007 organisé par sa ville.


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

le journal "L'UNION du Cantal"
"journal L'Union du Cantal"
journal L'Union du Cantal
lunion.cantal@wanadoo.fr


LEGENDE photo : L

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière