Aller au contenu principal

La Région présente la nouvelle mouture des programmes européens dans les territoires

Depuis octobre et jusqu’à fin janvier, les services de la région Nouvelle-Aquitaine sillonnent le territoire à la rencontre des élus locaux pour présenter la programmation 2021-2027 des programmes européens FEDER/FSE, FEADER et FEAMPA. Le 8 décembre, c’est à Tulle que s’est déroulée la présentation.

© P. Dumont

Pour la période 2021-2027, plus d’1 milliard d’euros de fonds européens ont été obtenus par la Nouvelle-Aquitaine au titre des programmes européens. Ils seront ventilés entre trois programmes, le programme régional européen (Fonds Européen de Développement Régional - FEDER et Fonds Social Européen - FSE), le plan stratégique régional du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) et le volet régional du programme national FEAMPA (Fonds Européen pour les Affaires Maritimes, la Pêche et l’Aquaculture). Le 9 décembre, Isabelle Boudineau, conseillère régionale déléguée à l’Europe et les services concernés de la Région étaient à Tulle pour présenter le contenu de la programmation à venir et échanger avec les élus du territoire. Une programmation qui se situe « dans la droite ligne de la précédente » selon les représentants régionaux. Sur la période 2021-2027, 875M€ seront affectés au programme FEDER/FSE selon plusieurs axes principaux : l’innovation et la compétitivité (266 M€ soit 45 % de l’enveloppe globale), la transition numérique (36 M€), la transition énergétique et écologique (250 M€), la mobilité urbaine durable (34 M€) et la formation et création d’emploi (FSE – 135 M€). Au niveau du FEADER et du FEAMPA, 124 M€ seront affectés au développement des territoires. La Région a également fait un point sur le Plan stratégique régional FEADER 2023-27. Elle a rappelé les enjeux de la feuille de route Néo Terra : renouvellement des générations, recherche d’une alimentation durable, transition écologique et développement territorial (aide aux territoires fragiles). Une partie du programme vise l’agriculture pour un montant total de près de 60 M€ par an, avec des enveloppes fléchées vers l’installation (18,7 M€), l’investissement (+Alter’NA - 19,73 M€), l’irrigation (4 M€), le pastoralisme (1,9 M€), l’agroalimentaire (7,04M€), le Pack Transition (2,76 M€) et les MAEC forfaitaires (5,69 M€). Les premiers appels à projets seront lancés à partir de janvier 2023 après présentation du Programme Stratégique Régional en plénière du conseil régional en décembre.
Les élus locaux présents à la rencontre ont tous pointé du doigt la complexité de constitution des dossiers et les délais d’instruction. Certains ont manifesté leur exaspération, soulignant que les procédures et les montants planchers évoqués dans certaines mesures du programme FEDER étaient synonymes d’exclusion pour les petites communes et les zones les plus en difficulté. En retour, Isabelle Boudineau a précisé que la Commission européenne imposait aux régions d’être sélectifs et exigeait des projets de territoire qui concentrent les actions. D’autres crédits régionaux sont accessibles pour les projets qui ne rentreraient pas dans les clous.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière