Aller au contenu principal

La qualité, signature du cheptel limousin auvergnat

En Auvergne, le cheptel limousin affiche une belle santé grâce à la forte implication des éleveurs dans la sélection.

Si le nombre de vaches inscrites dans les quatre départements auvergnats, plus la Lozère, marque le pas, le nombre d´adhérents à la section du Herd-book Limousin est lui en hausse. Un constat dont ont pris connaissance les adhérents de la section Auvergne du Herd-book Limousin, réunis en assemblée générale le 9 avril à Villedieu. Aujourd´hui, les 98 membres possèdent 6 754 vaches dont 2 851 sont inscrites. Le nombre de taureaux inscrits progresse de 10 %, passant de 137 à 151 têtes. Sur les 907 475 mères limousines de France, 32 230 vivent en Auvergne et en Lozère. Le Cantal se distingue par ses 400 élevages qui possèdent plus de 10 vaches, pour un cheptel total en production de 15 000 vaches.

Des reproducteurs parmi les meilleurs de France

"Avec 2 300 vaches contrôlées pour 1 300 inscrites au Herd-book, les élevages du Cantal sont fortement impliqués dans le schéma de sélection", constate avec satisfaction, Michel Souvignet, président de la section Auvergne. Les IVV, le taux d´IA et le pourcentage d´élevages connectés constituent les preuves de cet engagement et la qualité des animaux. Plusieurs éleveurs possèdent des taureaux qualifiés "reproducteur recommandé" et "reproducteur reconnu", animaux faisant partie des meilleurs de leur génération à l´échelon national. Les Gaec Souvignet, des Myosotis, de l´Ecureuil, Germain Souton, Zéphirin Lavigne et Alain Croute se sont distingués au concours national de Limoges, au SIA de Paris ou au challenge génétique Upra. Toutefois, Michel Souvignet précise : "Davantage d´éleveurs doivent s´inscrire dans la logique de création-diffusion du progrès génétique, notamment en participant plus au testage".

Concours national en octobre à Courson

Cet effort s´accompagne logiquement de l´assainissement des élevages, notamment à la prophylaxie en matière de tuberculose, "condition nécessaire, selon le président régional, pour rentabiliser l´achat de taureaux qualifiés". Après le bilan du concours interrégional de Saint-Mamet qui a rassemblé 40 éleveurs de huit départements et 180 animaux, la section Auvergne se tourne désormais vers le concours national prévu dans l´enceinte du Sommet de l´Elevage en octobre prochain à Cournon. Michel Souvignet en appelle à la très large mobilisation de ses adhérents pour cette première. La visite de son exploitation, menée en Gaec avec son fils Benoît, a permis à Carole Demarty, inspectrice du Herd-book, de commenter quelques critères de sélection des animaux.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière