Aller au contenu principal

La néosporose, une maladie abortive à mieux connaître

Parmi les causes d’avortements, la néosporose nécessite une approche particulière en raison de sa présence importante en zone laitière et une apparente rareté en zone allaitante.

Le cycle de développement de Neospora caninum, fait intervenir deux hôtes : le chien comme hôte définitif et le bovin comme hôte intermédiaire.
Le cycle de développement de Neospora caninum, fait intervenir deux hôtes : le chien comme hôte définitif et le bovin comme hôte intermédiaire.
© GDS Creuse

La néosporose est une protozoose abortive chez les bovins due à un parasite de la famille des coccidies : Neospora caninum avec comme hôte définitif le chien. Présente un peu partout dans le monde, elle est la cause de 5 à 25 % des avortements rencontrés principalement dans les troupeaux laitiers mais aussi en élevage allaitant comme le montrent les derniers résultats du « kit avortements CRSSA » (cf. article du 07/11/2014).

Un cycle complexe en raison de sources d’infections multiples
Le cycle de développement de Neospora caninum fait intervenir deux hôtes. Les hôtes définitifs de Neospora caninum sont les canidés : les chiens et probablement les renards. Il existe de nombreuses espèces d’hôtes intermédiaires : ruminants (y compris sauvages), rongeurs, oiseaux. Les canidés sont infectés en ingérant des matières contaminées issues d’hôtes intermédiaires infectés ne présentant pas forcément de symptômes (délivrances, avortons, cadavres divers). Ils excrètent ensuite les parasites (sous forme d’ookystes) dans le milieu extérieur par leurs déjections. Ces ookystes sont très résistants.

Des modes de transmission différents : verticale ou horizontale
Deux types de transmissions existent. La transmission verticale (ou transplacentaire) se fait de la vache vers son veau pendant la gestation. Une vache positive donne naissance à un veau infecté 9 fois sur 10. Suite à une introduction positive, la transmission est verticale et le nombre de bovins positifs au sein du cheptel augmente lentement. La transmission horizontale consiste en une infection du bovin après sa naissance par ingestion d’ookystes de Neospora caninum. Par contre, il n’existe pas de transmission de vaches infectées à vaches saines même par ingestion de délivres infectés. Pour qu’il y ait propagation, la présence de l’hôte définitif ou de ses déjections est indispensable. Parallèlement, aucun cas de néosporose n’a été diagnostiqué chez l’Homme.

Des symptômes peu révélateurs
Souvent la transmission de la mère au veau pendant la gestation se produit sans provoquer de symptômes chez ce dernier. Des avortements peuvent se produire. Ils interviennent généralement entre le 5e et le 7e mois de gestation mais sont possibles dès le 3e mois. Ils sont généralement sporadiques mais peuvent survenir de manière répétée durant toute l’année. Le fœtus peut mourir, être résorbé dans l’utérus, momifié ou décomposé. Le veau peut également être mort-né. S’il naît vivant, il peut présenter de l’ataxie, une perte d’équilibre, une diminution du réflexe rotulien, de l’exophtalmie, une déviation du globe oculaire, des déformations diverses telles que la contracture des membres antérieurs ou postérieurs… Il peut présenter un retard de croissance important.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 14 novembre 2014.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière