Aller au contenu principal

La MSA déploie un nouveau service en ligne pour les personnes présentant un risque de santé élevé

Suite au renforcement des mesures visant à prévenir la propagation du virus, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a rendu un avis établissant des critères de vulnérabilité permettant d’identifier des personnes dont l’état de santé conduit à les considérer comme présentant un risque de développer une forme sévère de la maladie.

© AA03

Sont considérées à risque élevé, les personnes atteintes :

- de maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…) ;

- d’insuffisances respiratoires chroniques ;

- de mucoviscidose ;

- d’insuffisances cardiaques (toutes causes) ;

- de maladies des coronaires ;

- d’antécédents d’accident vasculaire cérébral ;

- d’hypertension artérielle ;

- d’insuffisance rénale chronique dialysée ;

- de diabète de type 1 insulinodépendant et de diabète de type 2 ;

- d’une immunodépression :

- de pathologies cancéreuses et hématologiques, ou ayant subi une transplantationd’organe et de cellules souches hématopoïétiques,

- de maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitementimmunosuppresseur, infectées par le VIH ;

- de maladie hépatique chronique avec cirrhose ;

- d’une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.

Sont également considérés à risque élevé : les personnes de70 ans ou plus, les femmes enceintes et les bénéficiaires d’uneALD au titre d’une des pathologies listées ci-dessus.

Conformément à l’avis rendu par le HCSP, ces personnes présentant un risque élevé de développer une forme sévère de la maladie, sans solution de télétravail envisageable, doivent impérativement rester à leur domicile, en arrêt de travail. Afin d’éviter de mobiliser les médecins pour la délivrance d’arrêts de travail, la MSA déploie un service en ligne dédié à ces personnes présentant ce risque élevé : declare2.msa.fr.

Ce service accessible sans inscription préalable permet aux adhérents MSA concernés de demander à être mis en arrêt de travail pour une durée initiale de 21 jours, sans passer par son employeur ou médecin traitant. Cet arrêt pourra être déclaré rétroactivement à la date du vendredi 13 mars.

MSA

Attention, www.declare2.msa.fr n’est pas un service en ligne de déclaration des personnes présentant des symptômes du coronavirus ou infectées par cette maladie. Ces derniers relèvent d’un arrêt de travail prescrit par un médecin.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière