Aller au contenu principal

La Lozère reconnue en totalité en calamité agricoles pour les pertes fourragères

En séance du 9 décembre, le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) a reconnu l'ensemble du département de la Lozère en calamité agricole au titre des pertes fourragères liées à la sécheresse de 2022.

En séance du 9 décembre, le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) a reconnu l'ensemble du département de la Lozère en calamité agricole au titre des pertes fourragères liées à la sécheresse de 2022.
En séance du 9 décembre, le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) a reconnu l'ensemble du département de la Lozère en calamité agricole au titre des pertes fourragères liées à la sécheresse de 2022.
© Source DDT 48

Les demandeurs ont 30 jours pour déposer leur demande d'indemnisation à la DDT de la Lozère, à compter de la date d'affichage de l'arrêté ministériel en mairie, soit au plus tard le 3 février 2023.
L'arrêté ministériel de reconnaissance de l'état de calamité agricole définitif a été signé par le ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire le 16 décembre 2022. Le taux de perte retenu est de 62 % pour les fourrages annuels (choux fourragers, sorgho fourrager...) pour la zone nord. Il est de 51 % pour la partie sud. Concernant les prairies (naturelles, artificielle, temporaires, parcours...), le CNGRA a identifié deux taux de perte : 49 % pour le nord du département et 46 % pour le sud.
Les agriculteurs nouvellement concernés par la reconnaissance définitive vont recevoir un courrier leur indiquant les surfaces et les effectifs animaux à vérifier, à compléter et à reporter sur le formulaire de demande d'indemnité. Certaines catégories d'animaux n'ont pas d'effectif, notamment les broutards, il convient donc de les ajouter.
Les exploitants ayant déjà déposé une demande d'indemnisation n'ont aucune démarche à effectuer. Les formulaires de demande d'indemnisation, accompagnés d'une notice générale, sont disponibles auprès des mairies concernées, de la chambre d'agriculture, du Cerfrance et de la DDT.
Au-delà des règles usuelles d'un formulaire d'indemnisation (complétude, signature, fourniture des justificatifs, etc.), il est important de rappeler quelques règles d'éligibilité : exploiter des surfaces fourragères touchées par la sécheresse dans les communes citées ; exercer une activité en tant qu'agriculteur au moment du sinistre ; cotiser au Fonds national de gestion des risques agricoles via une assurance professionnelle éligible ; les prairies ne doivent pas être assurées ; avoir des pertes supérieures à 1 000 EUR ; avoir une perte économique supérieure à 11 % du produit brut standard de l'exploitation.

Pour toute information complémentaire, contacter la DDT de Lozère au 04 66 49 41 00.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière