Aller au contenu principal

La Lozère, championne hexagonale de la faible utilisation des phytos

Alors que le plan de réduction des pesticides marque le pas à l'échelle nationale, la Lozère est l'un des départements de France avec la plus faible utilisation de produits phytosanitaires. Un résultat lié à sa géographie de montagne mais aussi aux pratiques agricoles mises en oeuvre sur le territoire.

Alors que le plan de réduction des pesticides marque le pas à l'échelle nationale, la Lozère est l'un des départements de France avec la plus faible utilisation de produits phytosanitaires. Un résultat lié à sa géographie de montagne mais aussi aux pratiques agricoles mises en oeuvre sur le territoire.
Alors que le plan de réduction des pesticides marque le pas à l'échelle nationale, la Lozère est l'un des départements de France avec la plus faible utilisation de produits phytosanitaires. Un résultat lié à sa géographie de montagne mais aussi aux pratiques agricoles mises en oeuvre sur le territoire.
© Ministère de la Transition écologique

33 grammes par hectare de surface agricole utile : c'est la quantité moyenne de substances actives de produits phytosanitaires recensées en Lozère en 2021. Le département obtient ainsi le meilleur ratio de l'hexagone entre quantité et surface agricole, selon les données 2021 sur l'achat et la vente de produits phytosanitaires en France, rendues publiques ce printemps par le ministère de la transition écologique. Un classement qui s'explique avant tout par des questions géographiques et de type d'agriculture. « Nous vivons dans un territoire d'altitude herbagé » précise Gabin Sezille, conseiller en agronomie à la chambre d'agriculture de Lozère qui constate que « dans les prairies temporaires ou les pâturages, nous avons très peu d'usage de produits phytosanitaires ». Une situation très différente des départements voisins du sud, comme le Gard ou l'Hérault où les usages dépassent dix kilos de substance par hectare en moyenne.
Au total, selon les données du ministère, ce sont huit tonnes de produits phytosanitaires toutes catégories confondues qui ont été utilisées en Lozère, une tonne de moins qu'en 2020. Parmi eux, le glyphosate reste toujours le produit le plus utilisé bien qu'en diminution, passant de 3,4 tonnes en 2020 à 3 tonnes en 2021. Trois substances voient leur usage repartir à la hausse en 2021 par rapport à l'année précédente : des herbicides - prosulfocarbe, acide pélargonique, pendiméthaline - et un stimulateur de croissance utilisable en bio (Xeox-Osyril). Enfin, en termes de dangerosité, seuls 49 kilos de produits classés CMR 1* ont été achetés dans le département.

 

*Cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques avec un effet avéré ou supposé.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière