Aller au contenu principal

Campagnols
La Haute-Loire bénéficie d’une dérogation PHAE liée aux campagnols terrestres

La Direction départementale des territoires de Hte-Loire a validé une dérogation pour les prairies engagées en PHAE, en raison d’une infestation de campagnols, sur certains secteurs.

Zone éligible à la dérogation PHAE2 "campagnols terrestres" 2013
Zone éligible à la dérogation PHAE2 "campagnols terrestres" 2013
© DDT Haute-Loire

Pour prétendre à la dérogation PHAEliée aux campagnols terrestres - dérogation prise par l’administration en ce début de semaine - il faut respecter certaines conditions.
Zonage : les parcelles concernées doivent être situées sur une commune reconnue comme touchée par les campagnols (voir carte ci-contre ; zonage disponible en DDT ou auprès des Organisations professionnelles agricoles).
Engagement dans la lutte : l'exploitant doit adhérer au groupe local de défense contre les organismes nuisibles (GDON), qui organise la lutte collective (appeler la FDGDON : Jérémy Convers au 04 71 02 60 44).
Information de la DDT : un exploitant qui souhaite utiliser la dérogation doit en avertir la DDT. Pour cela, un formulaire est disponible à la DDT, et mis à disposition des OPA.
Cet imprimé est à renvoyer à la DDT de la Haute-Loire - Service de l’Economie Agricole et Développement Rural  - CS 60350 - 43009 Le Puy en Velay. L’exploitant devra joindre les pièces suivantes : liste des éléments engagés en PHAE2 et photos du RPG dûment complétées pour la modalité B.

Modalités
Les parcelles sous contrat PHAE2 peuvent faire l'objet d'un travail du sol...
. conduisant à la réimplantation immédiate d'une prairie sans interruption du contrat (attention, les prairies sous couvert d’une céréale ne sont pas autorisées) ;
. ou conduisant à l'implantation d'une céréale, lentille, maïs… avec résiliation du contrat PHAE2 sur les hectares correspondant, mais sans remboursement des années antérieures ni pénalités.

Restriction à la dérogation
La possibilité de résilier des hectares engagés en PHAE pour implanter une céréale lentille, maïs…  ne peut être utilisée qu'une fois. Ainsi, si la PHAE 2 était reconduite en 2014, des exploitants ayant déjà résilié des hectares en 2013 ne pourront pas en résilier à nouveau en 2014. Ils pourront en revanche labourer et réimplanter une prairie pour lutter contre le campagnol, sans résiliation du contrat.

Conditionnalité
Attention ! La dérogation ne constitue pas une dérogation aux obligations liées à la conditionnalité, et notamment au respect des références herbes.

Communiqué de la DDT

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière