Aller au contenu principal

La goutte d'eau qui fait déborder le vase

M. Leclere entouré de son comité de soutien au palais de justice de Guéret le 1er septembre.
M. Leclere entouré de son comité de soutien au palais de justice de Guéret le 1er septembre.
© AM

Exaspéré par les dégâts causés par les sangliers sur ses parcelles depuis plusieurs années, Pierre-François Leclere avait décidé de régler le problème par lui-même en butant avec la voiture de l'exploitation 4 sangliers, ce qui a conduit directement devant le tribunal de Guéret le 1er septembre dernier pour, « chasse non autorisée de nuit aggravée par une circonstance, et chasse à l'aide d'un engin, instrument, mode ou moyen prohibés ».
« Cette histoire n'aurait logiquement pas dû avoir lieu si l'ACCA de Saint-Marc-à-Loubaud avait fait son travail, pourtant ce n'est pas faute de les avoir alerté à maintes reprises, mais rien n'a été fait » soupire Pierre-François Leclere en sortant du tribunal.
Pourtant la situation de Pierre-François Leclere n'est pas isolée, car bon nombre d'agriculteurs subissent d'importants dégâts sans que les ACCA interviennent.
Mais la situation à Saint-Marc-à-Loubaud reste assez singulière. Depuis plusieurs années, cet agriculteur subit d'importants dégâts sur ses terres avec pas moins de 45 ha ravagés, et des frais importants pour la remise en état des terres.
Une situation qui ne laisse personne sans réaction et qui l'a conduit a solutionné le problème seul. « Je n'ai eu aucun appui de qui que ce soit localement, ce qui m'a conduit à agir de la sorte » souligne-t-il.
« Autant, les ACCA de Gentioux et de Royère ont agi correctement, lorsque j'ai eu des dégâts sur mes parcelles de ce secteur, mais à Saint-Marc-à-Loubaud, ils ont été en dessous de tout, d'autant plus lorsque les points d'agrainages sont situés en bordure de mes parcelles » précise Pierre-François Leclere.
Les pratiques inadmissibles, mais qui cachent derrière ces méthodes des conflits de personnes et de voisinage. Résultat des courses, l'un des membres de l'ACCA de Saint-Marc-à-Loubaud a poussé l'ACCA de porter plainte et de le conduire devant le tribunal.
Pour les faits reprochés, le tribunal de Guéret a sanctionné Pierre-François Leclerc à une amende de 600 EUR et 4 mois de prison avec sursis.
Pour soutenir cet éleveur, un comité de soutien avait été constitué par la FDSEA, les JA, la Confédération Paysanne et la Chambre d'Agriculture. Un soutien d'une part pour accompagner et réconforter l'agriculteur dans cette mascarade, mais aussi et surtout pour dénoncer les dérives de certaines ACCA.
Pour le président de la FDSEA Christian Arvis, « il faut que les choses changent, on ne peut laisser faire tout et n'importe quoi sur nos exploitations. On ne pourra jamais admettre de se laisser faire détruire notre outil de production au profit de quelques chasseurs mal intentionnés. Notre action ne porte pas contre la Fédération des Chasseurs avec laquelle nous sommes très attachés au dialogue, mais contre certaines ACCA qui ne se donnent pas les moyens d'agir contre ces dégâts » a précisé le président de la FDSEA.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière