Aller au contenu principal

Bovins viande
La génétique en bio

Les sélectionneurs en bio de bovins charolais et limousin ouvrent leurs portes les 13 et 14 octobre 2011.

Neuf éleveurs-sélectionneurs des races bovines charolaise et limousine accueillent sur leurs fermes les 13 et 14 octobre dans les régions Auvergne, Centre et Limousin, dans le cadre du Programme Limousin des Acteurs de l’Agriculture Biologique, financé par la Région Limousin, l’État et l’Europe.

« Les bios sont des éleveurs soucieux de fournir une grande qualité génétique à leurs collègues éleveurs, à un prix correct » précise Guy de Saint-Vaury, éleveur Creusois responsable de ces journées. « La sélection réalisée par les éleveurs bio est rigoureuse et cherche à développer des animaux rustiques, féconds, ayant des qualités d’élevage tout en possédant un potentiel de croissance et de conformation. Nous désirons éliminer les fantaisies commerciales, les inconvénients du surpoids, les risques d’infertilité et les troubles de la locomotion. »
Les éleveurs participant à ces journées sont adhérents au herd-book.

Les axes de sélection
- La recherche d’un équilibre entre le poids du taureau et son âge : « la suralimentation n’est qu’un trompe-l’œil néfaste aux conditions normales d’élevage d’un taureau avec une vingtaine de vaches. » Un poids trop lourd peut nuire à la fonction première qu’est la saillie et aussi à la fertilité.
- Les qualités laitières : « Le taureau transmet des qualités laitières, et ce critère est particulièrement héritable. » Les éleveurs qui souhaitent acheter un taureau doivent être vigilants à l’index d’allaitement qui traduit au delà de 100, la valeur laitière de la vache. « Si ce taureau est issu d’une lignée maternelle qualifiée pour sa valeur laitière, il sera le chainon indispensable pour obtenir des filles de bonne valeur laitière ».
« La transmission de bonnes qualités laitières est essentielle pour la bonne conduite économique du troupeau ».
- La fertilité : les vaches doivent faire un veau tous les ans. C’est un caractère très héritable.
- Les aplombs : les animaux doivent être adaptés à la vie quotidienne d’un troupeau du bassin allaitant, avec des déplacements, voire de la transhumance, et du pâturage sur des parcelles pentues.
- La rusticité : les animaux sont élevés de façon à développer leur immunité et leur résistance aux maladies et aux parasites.

Alimentation
L’expression de ces qualités génétiques passe par une alimentation et une conduite d’élevage appropriée. Les animaux des 9 élevages sont élevés avec une alimentation à base de fourrage et ne sont pas forcés avec des concentrés.
- Pâturage durant la bonne saison ; fourrages secs et parfois ensilés pendant l’hiver.
- Apport de concentrés ponctuel et limité en quantité, avec des céréales et des protéagineux variés.
- Absence de médicaments allopathiques en préventif, pour faire jouer pleinement la résistance des animaux et limiter les résidus.
« L’alimentation bio des animaux ne nuit pas au potentiel génétique, bien au contraire, elle cherche à s’adapter au mieux à la physiologie de l’animal. Les éleveurs en bio sont très attachés à développer l’autosuffisance alimentaire des exploitations agricoles et à la non-utilisation des OGM », précise Guy de Saint-Vaury.
Aussi, ce mode de conduite de l’élevage met en évidence le réel potentiel génétique de l’animal.

3 élevages ouverts en Creuse
- Gaec du Puy des Forges, les Forges, 23000 Saint-Christophe. Tél. 06 87 37 24 66. Thèmes : qualités maternelles, aptitudes fonctionnelles, index.
- Jean-Pierre Loulergue, La Genette, 23200 Saint-Marc-à-Frongier. Tél 05 55 66 19 67 ou 06 84 98 81 28. Thèmes : qualités maternelles, docilité.
- Gaec de la Ferme des Clautres (Guy de Saint-Vaury), Ferme des Clautres, 23230 Bord-Saint-Georges. Tél. 05 55 65 72 23 ou 06 21 20 77 28. Thèmes : longévité, qualités maternelles.

Contacts :
- Guy de Saint-Vaury, Ferme des Clautres, 23230 Bord-Saint-Georges. Tél. 05 55 65 72 23 ou 06 21 20 77 28.
- Jean-Marie Mazenc,
Bio Centre, 45000 Orléans. Tél. 02 38 71 90 40 ou 06 09 04 19 86.
jean-marie.mazenc@bio-centre.org

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière