Aller au contenu principal

La foire grasse de Langogne fête sa quarantième édition

Samedi 25 mars, la traditionnelle foire grasse de Langogne a eu lieu sur le pré de foire. Les agriculteurs et les curieux étaient venus nombreux admirer les bêtes exposées.

Samedi 25 mars, la traditionnelle foire grasse de Langogne a eu lieu sur le pré de foire. Les agriculteurs et les curieux étaient venus nombreux admirer les bêtes exposées.
Samedi 25 mars, la traditionnelle foire grasse de Langogne a eu lieu sur le pré de foire. Les agriculteurs et les curieux étaient venus nombreux admirer les bêtes exposées.
© AD

Sous un soleil voilé mais persistant, a eu lieu la 40e édition de la foire de Langogne. Un succès qui ne se dément pas pour une foire à la longévité insolente. Cette année, 140 bêtes étaient inscrites, 130 présentes sur la journée. Et cerise sur le gâteau, le champion mâle du salon de l’agriculture, Nestor, était aussi présent pour être admiré par les curieux, nombreux à se presser autour des stars du jour. La meilleure bête s’est vendue aux alentours de dix euros le kilo carcasse et les suivantes ont navigué autour de ces prix. « Une bonne moyenne », selon les agriculteurs présents, même si, lors d’éditions précédentes, les prix étaient montés plus haut. Innovation cette année, un commissaire-priseur a présidé à la vente des meilleurs sujets, sur une suggestion du comité organisateur, et qui a permis d’amasser une foule compacte autour des animaux, avant de laisser libre cours aux négociations pour le reste des bêtes grasses rassemblées sous le chapiteau principal. À savoir si l’initiative sera prise à nouveau l’an prochain, la question reste en suspens, mais les organisateurs semblent satisfait de cette manière d’entamer les enchères.
Marc Oziol, maire de Langogne, tire « un bilan très positif de cette 40e édition, avec un temps clément et une foule nombreuse. La foire-expo et la mobilisation des commerçants ont aussi joué un rôle dans le succès de cette foire grasse, une vraie vitrine du territoire »

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière