Aller au contenu principal

La FNSEA à la rencontre des fermes Dephy

La FNSEA et les JA organisent des visites de presse des fermes pilotes appelées « Dephy écophyto » de la Région Nouvelle Aquitaine.

© JC Gutner

La FNSEA et les JA organisent des visites de presse d’exploitations appartenant au réseau DEPHY. Le réseau de fermes DEPHY émane du premier plan Ecophyto et a été réaffirmé dans le plan Ecophyto 2. Dans un premier temps, ce réseau de ferme servait à faire remonter des données collectées sur le terrain à la cellule nationale. Ecophyto 2 s’appuie sur les outils structurants, mis en place par le premier plan Ecophyto, qui ont montré que la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires était possible (baisse de 12 % des traitements phytos observée entre 2012 et 2013 dans les fermes DEPHY de polyculture-élevage). Mais il va aussi plus loin, en renforçant l’optimisation, la diffusion et la généralisation, auprès du plus grand nombre, des techniques et systèmes économes et performants qui ont fait leurs preuves chez certains pionniers (agriculteurs, collectivités ou particuliers).
L’objectif de réduction de 50 % du recours aux produits phytopharmaceutiques en France en dix ans est réaffirmé, avec une trajectoire en deux temps. D’abord, à l’horizon 2020, une réduction de 25 % est visée, par la généralisation et l’optimisation des techniques actuellement disponibles. Ensuite, une réduction de 50 % à l’horizon 2025, qui reposera sur des mutations profondes des systèmes de production et des filières, soutenues par des déterminants politiques de moyen et long terme et par les avancées de la science et de la technique. Raphaël Martial, ingénieur réseau en charge du réseau de fermes DEPHY Grandes Cultures à la Chambre d’Agriculture des Landes nous a fait partager les résultats de cette ferme des Landes.
L’exploitation visitée a été créée en 1985. Déjà à l’époque, Jacques Dufrechou pratiquait le binage et avait souscrit une mesure de réduction des produits phytosanitaires. Il avait aussi décidé d’adhérer au réseau FARRE, depuis sa création. Le réseau FARRE (Forum des agriculteurs responsables respectueux de l’environnement) est une association qui a pour vocation de faire connaître les différentes pratiques de l’agriculture durable. Les deux enfants de Jacques Dufrechou ont choisi de faire partie du réseau DEPHY Landes depuis 2011, dans la continuité du travail de leur père. Par cette démarche, les associés souhaitent intégrer la dimension environnementale dans le processus de production. L’économie de produits phytosanitaires vise aussi à améliorer les résultats technico-économiques des productions. Guillaume Dufrechou rappelle l’importance d’une telle démarche. Au-delà de l’aspect environnemental, le risque sur la production est aussi à prendre en compte. L’agriculteur travaille en premier lieu avec la météo, ce qu’il peut appliquer une année, il ne pourra peut-être pas le concevoir l’année suivante. L’observation est importante et tout n’est pas applicable. Malgré cela, ils observent des résultats probants. Ils utilisent des matériels innovant qu’ils permettent par leur pratique d’améliorer. Cette amélioration rend service à tous les agriculteurs. Aujourd’hui, descendre plus bas dans les phytos ne peut pas être généralisé sur l’exploitation, cela engendrerait des risques économiques trop importants, ainsi que d’autres problématiques à plus long terme. Ils souhaitent maintenant travailler sur les ravageurs en utilisant les drones, outils d’aide à la décision. Cela peut apporter une alternative aux traitements chimiques plus économiques.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière