Aller au contenu principal

La filière pomicole subit, elle aussi, la surtransposition !

Le vendredi 19 avril dernier, Emmanuel Lissajoux, président FDSEA19, et Antoine Brousse, président JA19 se sont rendus à la coopérative Cooplim située sur la commune de Vars-sur-Roseix. Madame Françoise Besse, présidente de la coopérative depuis 2016, les a reçues accompagnée par deux de ses adhérents, Messieurs Girardeau et Bouisse.

Après une visite complète de leurs installations, nos hôtes nous ont confié les difficultés de leur secteur d’activité. Les présidents FDSEA19 et JA19 vivent eux aussi les problèmes de surtransposition des réglementations, subies également dans le secteur pomicole. Pour eux c’est notamment l’interdiction de certains produits comme les insecticides pour lutter contre les ravageurs fruitiers. Conscients du bien fondé de ces interdictions pour l’agriculture française, le fait est qu’aujourd’hui ils font face à une concurrence déloyale de la part de l’UE au sein de laquelle d'autres pays continuent d’utiliser ces produits et inondent le marché de pommes traitées. 
Autre problème, la difficulté de transmettre les exploitations, ou d'installation des jeunes motivés par le métier. Madame Besse, la présidente de la coopérative nous a également confié leur problématique de main-d’œuvre. Chaque année la filière limousine a besoin d’un millier de travailleurs saisonniers. Beaucoup de travail manuel qui rebute les potentiels travailleurs. Ce manque de main-d’œuvre commence à peser sur le secteur fragilisé ces dernières années.
Bien que le gouvernement ait mis en place l’amélioration du dispositif TODE (travailleurs occasionnels demandeurs d’emploi) au 1er mai 2024, et ce grâce aux efforts conjugués des syndicats agricoles, la FDSEA19 et les JA19 souhaitent continuer leurs efforts afin de trouver des solutions localement et remédier à ces problématiques dans ce secteur d’activité, qui fait la fierté de la région Limousine. Affaire à suivre...

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière